Economie locale

Sénégal : création de six jardins potagers (2019)

Objectifs :
- assurer la sécurité alimentaire des villageois
- renforcer les revenus des populations

L’immense delta du Sine Saloum compte des dizaines d’îles peuplées de pêcheurs. Traditionnellement, les hommes pêchent au large et quittent les foyers durant plusieurs semaines, les femmes ramassent des coquillages et les vendent sur les marchés.

Cette économie fragile est aujourd’hui menacée par la pollution des mers, le chalutage intensif pratiqué par les navires étrangers et les changements climatiques. La création d’une autre activité devient vitale pour les populations, sans oublier les enfants, qui souffrent de malnutrition et de carences.

Voiles sans Frontières a lancé un premier jardin pilote dans un village du delta et, face au succès de l’expérience, les femmes de six villages ont demandé à créer leur propre potager.

Pour chaque jardin, le modèle est identique. La mairie fournit le terrain, les femmes cotisent au sein d’une association et participent aux travaux de défrichage, achètent les semences, se forment, puis cultivent leur propre parcelle. Un ingénieur agronome conduit les travaux (puisage, clôture) effectués par des artisans locaux et suit la commercialisation.

Une partie des légumes profite aux familles, une autre est donnée à l’école pour les repas des enfants, le surplus est vendu sur les marchés. Le tout permettra ainsi aux 10 000 habitants des six villages d’améliorer très sensiblement leur alimentation et leurs revenus.

Projet CDC Développement solidaire 2019

Lieu : six villages des îles du delta de Sine Saloum, sud du Sénégal

Nature de l’investissement :

-  Achat de matériel pour clôture (ciment, grillage, barres de fer)
-  Construction d’un puits et de bassins (achat de ciment, sable)
-  Achat de semences et matériel agricole

Financement de CDC Développement solidaire :

Montant accordé : 12 000 € sur un budget de 23 400 €
Association partenaire : Voiles sans Frontières

Partagez


Recommander cette page