Sénégal

Sénégal : création de six jardins potagers (2019)

Objectifs : assurer la sécurité alimentaire des villageois renforcer les revenus des populations L’immense delta du Sine Saloum compte des dizaines d’îles peuplées de pêcheurs. Traditionnellement, les hommes pêchent au large et quittent les foyers durant plusieurs semaines, les femmes ramassent des coquillages et les vendent sur les marchés. Cette économie fragile est aujourd’hui menacée par la pollution des mers, le chalutage intensif pratiqué par les navires étrangers et les changements (...)

Sénégal : développer l’élevage ovin en faveur des femmes et des jeunes (2019)

Objectifs : développer l’économie et la sécurité alimentaire de la région professionnaliser les femmes et les jeunes dans l’élevage La région de Matam est l’une des moins développées du Sénégal. Longtemps oublié par l’État, ce territoire a souffert d’un manque d’investissement dans ses ressources, tant humaines (alphabétisation et scolarisation peu élevées) que naturelles. Dans cette zone rurale et au climat aride, où il pleut moins de 200 mm/an, la population vit difficilement de l’agriculture et du petit (...)

Sénégal : biocombustible alternatif au charbon de bois, des briquettes en coques d’arachides (projet 2018)

Objectifs : Lutter contre la déforestation. Améliorer la santé des ménages par la réduction des fumées nocives. Au Sénégal plus de 80 % des aliments sont cuits au bois et au charbon de bois. Or cette matière première coûte cher aux ménages et pour s’en procurer, les populations pratiquent des coupes abusives, qui sont une des premières causes du déboisement. Fabriquer un biocombustible local présente alors trois avantages : diminuer la consommation de bois et charbon de bois donc freiner la (...)

Programme de puits pastoraux pour le développement de l’élevage

Lieu : 5 villages du département de Oussouye, Pays Kassa, en Casamance au Sénégal Contexte : Le Kassa est une zone excentrée à l’extrémité sud-ouest du Sénégal à la frontière de la Guinée-Bissau, extrêmement morcelée par des bras du fleuve Casamance dont c’est l’estuaire. La pluviométrie est abondante. Dans les parties basses prédomine la culture du riz très ancienne, ailleurs se cultivent l’arachide, le maïs, le maraîchage et l’arboriculture (anacardiers, orangers, bananiers). L’élevage y a aussi une place (...)

Electrification d’une maternité

Lieu : village de Dionewar au Sénégal Contexte : le village de Dionewar se situe dans la région du Sine Saloum. Situé en bordure de mer, il compte environ 5000 habitants dans un habitat regroupé. Ils vivent en quasi autarcie de l’agriculture et de la pêche. Il y a peu d’équipements dans le village et ses habitants peuvent s’éclairer jusqu’aux environs de 22 heures grâce à quelques groupes électrogènes. Le village a un poste de santé composé d’un dispensaire, d’une maternité, d’une pharmacie et de deux (...)

Partagez


Recommander cette page