Niger

Niger : une maison d’accueil pour fillettes orphelines et déshéritées (2020)

Objectifs : Assurer l’éducation des fillettes orphelines Promouvoir les règles d’hygiène et de santé Retarder les mariages précoces L’accès à l’éducation, notamment pour les filles, reste très insuffisant au Niger, en dépit des efforts du gouvernement. Ainsi, à Niamey, le taux de scolarisation dans l’enseignement secondaire n’est que de 51,3 % pour les garçons et de 48,8 % pour les filles. Une situation plus difficile encore pour les orphelines ou filles de familles pauvres, cantonnées dans des (...)

NIGER : eau potable et construction d’une classe pour enfants nomades (projet 2018)

Objectifs : Sécuriser l’accès durable à l’eau potable pour les enfants du village Créer de bonnes conditions de scolarisation pour les enfants. Au Niger, seules 49% des zones rurales ont accès à l’eau potable. Les zones pastorales sont davantage touchées. Telle la localité d’Intawagré : pas de point d’eau à moins de 25 km, les corvées d’eau étant assurées à dos d’âne par les enfants sur des pistes - aucune route ne dessert la commune. De plus, chaque famille (180 personnes au total) vit avec moins d’un (...)

Création de petits troupeaux de chèvres

Lieu : Tchintabaraden, région d’ Azawak au Niger Contexte : Au Niger, pays classé le plus pauvre du monde, plus de 80 % de la surface est en désert ou semi désert. Il compte 14 millions d’habitants dont 10 % de Touaregs. C’est la désertification qui est la première responsable de l’appauvrissement du pays et essentiellement de la zone nord. Depuis la fin des années 60, la pluviométrie est de plus en plus faible et le désert avance. La pluie conditionne la pousse de l’herbe et les ressources en eau, (...)

Construction de 2 préaux dans une école

Lieu : village de Bellel Tanfirgane dans la zone sahélienne du Niger Contexte : Les Wodaabe, nommés aussi les Bororos, sont parmi les derniers nomades d’Afrique. Cette ethnie particulière de Peuls a, comme activité principale, l’élevage des animaux en milieu nomade. Du fait de la pression environnante et des contraintes du droit du sol, ces nomades se sentent acculés à une sédentarisation progressive. Leur tradition de nomades « libres comme le vent » les a mal préparés à la sédentarisation jusqu’à (...)

Agrandissement d’une école

Lieu : Dans l’oued d’In Tédayné à 90 km d’Agadez au Niger Contexte : En dehors des villes, au Niger, la plupart des écoles existantes sont des écoles créées et soutenues par des associations comme l’Ecole des Sables, une association qui se mobilise pour la scolarisation des enfants de la communauté touarègue de la région nord du pays. Les écoles créées par les associations sont prises en compte par le gouvernement nigérien avec un statut particulier, celui d’écoles communautaires. Dans le passé, les (...)

Partagez


Recommander cette page