Cameroun

Projet communautaire d’alimentation en eau potable de 5 villages

Lieu : villages de Bajoh sur la commune de Bangem au Sud-Ouest du Cameroun Contexte : Les villages de Bajoh sont situés dans une réserve protégée, très enclavée, en zone anglophone : route, piste puis acheminement en moto ou à pied, nécessitent une journée entière pour les atteindre à partir de Yaoudé ou Douala. Une des deux voies d’accès ne permet plus le passage de voitures, et la deuxième n’est ouverte que quelques mois par an, en dehors de la saison des pluies, ne permettant d’évacuer, qu’à ce (...)

Mise en place d’un système d’eau potable et d’assainissement

Lieu : village de Mengueme au Cameroun Contexte : Au Cameroun, près de 70 % de la population n’a pas accès à l’eau potable. A la faveur d’un processus de décentralisation intervenu en 2004, les élus locaux doivent faire face aux enjeux du développement de leur territoire, notamment en matière d’accès à l’eau et à l’assainissement. Dans cette optique, les communes sollicitent de plus en plus l’appui d’intervenants extérieurs pour mener à bien leurs nouvelles missions. Malheureusement, force est de (...)

Extension, réhabilitation et construction de bornes fontaines

Lieu : village de Bayangam (ouest Cameroun) Contexte : Au Cameroun, l’eau courante est gérée par deux entreprises : une société publique de patrimoine, Cam water (Cameroun Water Utilities Corporation) qui s’occupe de la production et d’une société privée, la CDE (Camerounaise des eaux) qui gère la distribution et la facturation. Le Ministère de l’Eau camerounais a initié une réforme du secteur de l’eau en 2008, priorisant la zone urbaine et périurbaine. L’ouest du Cameroun est une région vallonnée, (...)

Création d’un centre de néonatologie

Lieu : Bangwa, département du Ndé, Province de l’Ouest au Cameroun Contexte : La population, rurale de la Province montagneuse de l’Ouest du Cameroun, est très pauvre, le revenu individuel moyen est inférieur à 2 € par jour. Elle tire ses revenus de la culture et de l’élevage familial ou du petit commerce. Dans le département du Ndé qui compte 190 000 habitants, il n’existe aucun centre de prise en charge du nouveau-né et du prématuré. L’hôpital de Bangwa est situé en pleine brousse, à 250 kms des (...)

Création d’une ludothèque

Lieu : Douala au Cameroun Contexte : Au Cameroun, le taux de scolarisation combiné (primaire, secondaire et universitaire) est de 62 %. Afin de constituer une alternative éducative, hors et en complément du milieu scolaire, à des enfants défavorisés du quartier Sobom de Douala, l’association CIELO a été contacté pour y créer une 1ère ludothèque. Les contextes de pauvreté, comme ceux observés dans ce quartier et les quartiers avoisinants, se caractérisent la plupart du temps par des processus de (...)

Partagez


Recommander cette page