Burkina Faso

Burkina Faso : aménagement d’un foyer pour étudiants (2019)

Objectifs : permettre à de jeunes ruraux de suivre des études supérieures offrir un logement décent aux étudiants Au Burkina Faso, un des pays les plus déshérités de la planète, l’éducation primaire est obligatoire mais très peu suivie dans les faits. Et rares sont les jeunes à accéder aux études supérieures - le pays compte seulement 4 universités publiques. Le taux d’alphabétisation des plus de 15 ans stagne ainsi à 30 %. Cap Études s’est alors fixé pour mission d’aider de jeunes étudiants venant de (...)

Burkina Faso : construction d’un collège-lycée dans un quartier défavorisé (2019)

Objectifs : permettre aux enfants du primaire de poursuivre leur scolarité dans le quartier offrir aux élèves un enseignement de qualité 63 % des élèves burkinabés achèvent leur scolarisation en primaire mais peu nombreux sont ceux à accéder au cycle secondaire, même les citadins. Au nord de Ouagadougou, dans le quartier de Kilwin-Marcoussi récemment créé et fort de 100 000 habitants, de nombreuses familles rurales et pauvres se sont installées et font de l’éducation de leurs enfants une priorité. (...)

Burkina Faso : création d’un atelier de tissage pour recycler les sacs plastiques usagés (2019)

Objectifs : diminuer la pollution améliorer les revenus des femmes et de leurs enfants Les femmes burkinabés ne représentent que 20% des salariés du pays. Elles partagent leur temps entre maraîchage en saison pluvieuse, et artisanat et petit commerce en saison sèche. Des activités qui, dans la région aride du Nord Sahel, leur suffisent à peine pour vivre - une situation aggravée par le réchauffement climatique. Parallèlement, la pollution au plastique représente un fléau pour ce pays : les sachets (...)

Aménagement d’un périmètre maraîcher

Lieu : commune d’Aribinda, région Sahel au Burkina Faso Contexte : Le climat de la commune d’Aribinda est de type sahélien, caractérisé par une courte saison pluvieuse allant de juin à septembre et une longue saison sèche qui dure d’octobre à mai. La pluviométrie moyenne annuelle de la commune se situe autour de 500 mm d’eau. Aux conditions climatiques difficiles et connues qui caractérisent le Sahel s’ajoutent depuis plusieurs années les conséquences du changement climatique caractérisées par une (...)

Construction d’un collège d’enseignement secondaire

Lieu : village de Ramong’Yiri au Centre du Burkina Faso Contexte : Même si l’école est obligatoire de six à seize ans au Burkina Faso, beaucoup d’enfants par manque de places ne peuvent être admis qu’au-delà de l’âge de 8 ans, et de nombreux autres, surtout dans les campagnes mais même à proximité des grandes villes, arrêtent leurs études à la fin du CM2. A cela quatre raisons conjoncturelles : de nombreux parents ne peuvent se passer de l’aide de leurs enfants aux champs ; les écoliers du primaire qui (...)

Partagez


Recommander cette page