Burkina Faso

Burkina Faso : Rénovation d’une école primaire (2021)

Objectifs : Améliorer les conditions de scolarité des enfants ; Augmenter le taux de réussite scolaire ; Encourager la scolarisation des filles 65 % des élèves burkinabés achèvent leur scolarisation en primaire mais peu nombreux sont ceux à accéder au cycle secondaire, même les citadins. Et parallèlement, face à la très forte croissance démographique, de gros investissements matériels sont nécessaires pour accueillir les jeunes élèves dans de bonnes conditions. Or le gouvernement n’en a pas les moyens. (...)

Burkina Faso : construction d’un château d’eau dans le village de Bouglem (2020)

Objectifs : Améliorer la santé des villageois Assurer la sécurité alimentaire des familles Améliorer la nutrition et l’hygiène des écoliers Dans ce pays qui demeure aujourd’hui l’un des plus pauvres de la planète, l’accès à l’eau potable reste une des priorités pour les populations. La province de Sanguié, où se déroule le projet, est épargnée par l’insécurité et les attentats qui frappent le nord du Burkina Faso. Les projets s’y déroulent donc sans incident. Le maire de la commune a fait appel à Zinado 2000, (...)

Burkina Faso : une maternité pour le village de Timboué (2020)

Objectifs : Le suivi des grossesses des femmes ; Sécuriser les conditions d’accouchement ; Améliorer la santé des nourrissons. La commune de Toece compte 38 villages et sa population est estimée à plus de 50 000 habitants, dont plus de la moitié sont des femmes. La commune possède 13 centres de santé et de promotion sociale (CSPS), qui représentent le premier échelon de soin dans le pays ; mais quatre n’ont pas de maternité, dont celui de Timboué, village de 2 100 habitants. Les femmes accouchent alors (...)

Burkina Faso : aménagement d’un foyer pour étudiants (2019)

Objectifs : permettre à de jeunes ruraux de suivre des études supérieures offrir un logement décent aux étudiants Au Burkina Faso, un des pays les plus déshérités de la planète, l’éducation primaire est obligatoire mais très peu suivie dans les faits. Et rares sont les jeunes à accéder aux études supérieures - le pays compte seulement 4 universités publiques. Le taux d’alphabétisation des plus de 15 ans stagne ainsi à 30 %. Cap Études s’est alors fixé pour mission d’aider de jeunes étudiants venant de (...)

Burkina Faso : construction d’un collège-lycée dans un quartier défavorisé (2019)

Objectifs : permettre aux enfants du primaire de poursuivre leur scolarité dans le quartier offrir aux élèves un enseignement de qualité 63 % des élèves burkinabés achèvent leur scolarisation en primaire mais peu nombreux sont ceux à accéder au cycle secondaire, même les citadins. Au nord de Ouagadougou, dans le quartier de Kilwin-Marcoussi récemment créé et fort de 100 000 habitants, de nombreuses familles rurales et pauvres se sont installées et font de l’éducation de leurs enfants une priorité. Si (...)

Partagez


Recommander cette page