La vie des projets

Soutien et éducation des enfants et adolescents défavorisés, affectés par l’arsenic en Inde du Nord

En 2014-2015, la construction d’un centre communautaire a permis de regrouper les différentes activités de l’association SOLIDARITE, afin d’en faire un pilier central du développement de Lalgola.

SOLIDARITE intervient en Inde avec son partenaire West Bengal Voluntary Health Association pour l’éducation et la formation des enfants et des adolescents de Lalgola, à la frontière du Bengladesh, qui est une région très pauvre et particulièrement affectée par l’arsenic

Le projet, qui a débuté en 2011, a permis de proposer une éducation digne aux enfants, l’accès à la formation professionnelle aux adolescents et de les éloigner, eux et leurs familles, des dangers de l’arsenic. Les bénéfices sont nombreux pour la population.

Les plus jeunes vont à la crèche (37 enfants en 2015) où ils apprennent les bases de la vie sociale, mais aussi les bases de l’anglais et du bengali, qui leur permettront de bien aborder leur scolarité. De plus, la prise en charge des enfants au sein de la crèche permet d’alléger les jeunes mères afin qu’elles puissent aller travailler et de les soutenir dans leur travail éducatif. C’est dans cet optique que des échanges et des rencontres régulières avec les jeunes mères ont lieu : ils permettent de les sensibiliser à la santé et à l’éducation de leurs enfants.

Les élèves de l’école (119 de 2 à 9 ans en 2015) reçoivent un suvi individualisé et profitent d’une éducation de qualité en anglais et bengali. Les adolescents sont accompagnés et encouragés à continuer leurs études grâce au soutien scolaire. Chaque élève reçoit, en plus d’une éducation, des soins et un suivi médical gratuit. L’année 2014/2015 a été particulièrement marquée par l’arrivée d’une nouvelle directrice et la mise en place de nouveaux outils pédagogiques au sein de l’équipe. Le bâtiment de l’école a été rénové et de nouvelles salles ont été aménagées. Une classe d’informatique a été créée pour initier les élèves aux techniques de base de la bureautique ; 2 ordinateurs de plus permettent de dispenser les cours dans de bonnes conditions. Le service de transport scolaire assure la sécurité des enfants : il permet aux enfants des zones les plus reculées d’être scolarisés.

Depuis le mois de mars, la formation professionnelle pour les jeunes filles est dispensée dans le nouveau centre communautaire. A cette occasion, 4 nouvelles machines à coudre ont été achetées ainsi que des meubles et des matériaux pour équiper le centre. Durant l’année 2014/2015, 35 jeunes filles ont été formées à la couture et à la broderie : 9 étudiantes ont terminé leur formation et ont été diplômées ; 6 d’entre elles ont acquis des machines à coudre et sont à présent autonomes grâce à une activité génératrice de revenus ou en emploi dans la couture.Toutes les étudiantes payent des frais de scolarité (100 roupies), contribuant ainsi à la pérennisation du centre de formation.

Le centre communautaire permet de réunir toutes les activités de sensibilisation dans un seul et même lieu, qui devient une référence au sein de la communauté de Lalgola. Sur le long terme, les 13 00 familles de la zone bénéficient de nouvelles perspectives socio-évonomiques par la scolarisation et la formation professionnelle mais aussi par la libération de temps pour les mères offrant un nouveau regard sur leur rôle.

Pour en savoir plus sur le projet

Financement de CDC Développement solidaire :
5 000 €
Opérateur : SOLIDARITE


Partagez


Recommander cette page