Economie locale

Soutien économique aux communautés de pécheurs (1)

Inde

Lieu : 35 villages de pêcheurs dans 5 Blocks (l’équivalent des cantons en France) du District de Kanchipuram (Lattur, Chittamur, Thirukalukundram, St.Thomas Mount, Thiruporur) et 2 Blocks du District de Villupuram (Marakkanam, Vanur), Etat du Tamil Nadu, Inde du Sud.

Contexte : Une frange de la population affectée par le tsunami a été en particulier laissée pour compte dans l’énorme élan de générosité qui a émané du Gouvernement. Il s’agit des travailleurs salariés de la pêche, des pêcheurs de lagune et des petits pêcheurs artisans (propriétaires de simples catamarans). En effet ces populations, qui constituent la couche inférieure des communautés de pêcheurs, n’étaient pas enregistrées auprès des registres de Pêche du Gouvernement. Elles ont donc été exclues de l’aide gouvernementale et n’ont pas bénéficié des « Packs de Restauration des Moyens de Subsistance », alors même qu’elles ont tout particulièrement souffert de la catastrophe du fait de leurs conditions déjà précaires avant celle-ci.

Objectif : L’objectif général de ce projet est d’engager par des actions concrètes, un processus de reconstruction/développement économique à long terme des couches les plus défavorisées des communautés de pêcheurs gravement affectées par le Tsunami, leur permettant de sortir de la marginalité et d’améliorer durablement leurs conditions de vie. Ce processus se poursuivra au-delà du programme proposé.

Nature de l’investissement : équipement d’infrastructures de stockage et de vente de produits de la pêche, plantation de barrières naturelles de protection côtière, et construction de 28 maisons.

Association : ADER (Association pour le Développement Economique Régional, responsable de la conception et la coordination générale du projet, et ayant l’expertise dans le domaine du micro crédit).

Coût total : 829 872 €

Financement accordé * : 140 000 €

* Via la Fondation de France

(1) Collecte tsunami

A la suite du tsunami qui a ravagé de nombreuses régions d’Asie du Sud, un grand nombre de salariés du groupe Caisse des Dépôts ont adressé leurs dons à CDC Développement solidaire : chaque euro versé par un de leurs collaborateurs a été triplé par les directions de la Caisse des Dépôts, de CNP Assurances, du Groupe EGIS, de la SNI et d’ICDC. Ces fonds (430 000 €) se sont ajoutés au versement direct de la Caisse des Dépôts (300 000 €) et c’est un comité présidé par le Secrétaire général de la Caisse des Dépôts qui a sélectionné les projets.

Partagez


Recommander cette page