Economie locale

Soutien aux femmes du village d’Abéné

Sénégal

Lieu : village d’Abéné en Casamance au Sénégal

Contexte : Située à près de 100 kms de Ziguinchor (chef-lieu de la Casamance), le village d’Abéné abrite une population de 3 810 habitants. Comme dans la plupart des villages africains, les femmes ont à charge des travaux pénibles mais indispensables à la transformation des denrées de base. La femme détient traditionnellement un rôle central au sein de la famille mais son rôle économique se limite souvent à la sphère vivrière, production et commercialisation.

L’activité économique du village est la culture du riz et du mil. Les nécessités en matériel agricole sont très importantes et la mécanisation de leur activité entrainerait un allègement non négligeable de la peine des femmes. La taille des exploitations est limitée et a pour but premier de subvenir aux besoins familiaux. L’achat d’une machine ne peut donc s’envisager à l’échelon familial.

Le projet prévoit d’investir dans du matériel agricole local et de mutualiser son utilisation en créant une coopérative agricole (ou G.I.E). Celle-ci aura à charge de gérer collectivement son utilisation, son entretien. Les femmes d’Abéné adhèrent totalement au projet et valident le principe d’une cotisation annuelle, modeste mais symbolique. Par ailleurs, chaque personne qui viendra moudre son riz ou son mil versera un forfait modulable en fonction des quantités traitées, ce qui permettra de payer le carburant ainsi que le salaire du gardien.

Le matériel sera acheté à Dakar et acheminé par bateau jusqu’à Ziguinchor. De là, il sera transporté par la route jusqu’au village. Le terrain et le bâtiment sont fournis par le village d’Abéné, une classe désaffectée située à l’entrée du village.

Objectif :
- alléger le travail des femmes,
- augmenter le revenu des familles par un meilleur rendement.

Nature de l’investissement :
- achat d’une décortiqueuse à riz,
- achat d’un moulin à céréales,
- aménagement d’un local pour le matériel agricole

Financement accordé : 4 000 € sur un budget de 11 475 €

Association partenaire : Assistance Humanitaire Internationale

Bilan au 30 avril 2012

La décortiqueuse à riz a été achetée et livrée en 2011 ; c’est environ 50 kg de riz par semaine et par famille qui sont décortiqués.

Le moulin à céréales a été acheté et livré en janvier 2012 ; le bâtiment pour l’abriter a été construit en février. Ce nouveau moulin permettra d’augmenter les moyens de la coopérative.

La coopérative agricole compte maintenant 150 adhérents (50 au départ) et ce sont 6 villages qui utilisent les machines.

Partagez


Recommander cette page