Economie locale

Soutien au développement d’une école du bois

Cambodge

Lieu : Kompong Speu (40 km de Phnom Penh) au Cambodge

Contexte : L’école du bois, créée en 2007 à l’intention de jeunes entre 15 et 20 ans, issus des centres d’enfants de l’association Enfants du Sourire Khmer notamment, ainsi que des enfants soutenus par d’autres associations, est la seule du genre dans le pays. Le gouvernement cambodgien avait rouvert l’Ecole Nationale des Arts et Métiers avec un secteur dédié à la menuiserie, juste après les élections de 1993. Par manque d’élève, la branche menuiserie a été fermée il y a une quinzaine d’années et par la suite les autres disciplines.

Au Cambodge, la formation professionnelle manque de visibilité parmi les jeunes et n’est pas considérée. Peu, voir pas, de domaines de formation professionnelle sont couverts par l’Etat et ce sont les associations ou les employeurs eux-mêmes qui s’approprient le sujet. Parmi les associations qui fournissent des formations professionnelles, aucune ne propose de formation à la menuiserie.

En novembre 2008, l’école du bois a ouvert ses portes à la première promotion de 18 apprentis menuisiers, nombre réduit à 10 à la sortie. Tous ont trouvé un emploi dans le mois qui a suivi la remise des diplômes.

Le projet a reçu un très bon accueil du gouvernement de la province, pauvre économiquement. La région est en effet une des moins humides du pays et ne peut pas concurrencer les provinces agricoles comme celles du pourtour du grand lac. Tout en valorisant le travail des élèves, le nouveau local permettra la vente de leur production ; l’accès à l’école est aisé, elle est située à proximité de la route nationale 4, à 40 km de Phnom Penh, en direction du port de Sihanoukville. Les bénéfices en fin de 1ère année devront atteindre 10 % des coûts d’exploitation de l’école et les années suivantes, la croissance du taux de financement reposera sur la communication, la recherche de nouveaux clients et la qualité des produits vendus. A terme, ils devraient permettre à l’école du bois de s’autofinancer.

Objectif :
- autofinancer tout ou partie les coûts de fonctionnement de l’école.

Nature de l’investissement :
- construction d’un bâtiment pour l’exposition et la vente de la production de l’école,
- achat de nouvelles machines,
- achat de bois.

Financement accordé : 20 000 € sur un budget de 84 084 €

Association partenaire : Les Enfants du Sourire Khmer

Bilan au 30 avril 2012

Les fondations du bâtiment ont été réalisées en septembre 2011. L’élévation des poteaux de soutien et la construction de la charpente étaient terminées fin mars. Il reste à réaliser le plancher en bois.

Un lot de machines a été rassemblé en France et le conteneur est arrivé au port de Sihanoukville le 29 mars 2012. L’association est exonérée des frais de douane grâce à un accord avec le Ministère des Affaires Etrangères cambodgien. Ces nouvelles machines viendront compléter ou remplacer les premières arrivées sur place en 2009.

Partagez


Recommander cette page