Economie locale

Soutien au développement agricole

Haïti

Lieu : localité de Laroche au Pont dans le sud-ouest d’Haïti

Contexte : Haïti est un pays de 27 750 km² qui compte environ 10 millions d’habitants. Haïti a une économie peu productive avec une agriculture qui occupe plus de 60 % de la population active, mais assure seulement 27 % du PIB du fait de la pratique d’une petite agriculture vivrière (maïs, sorgho, haricots, tubercules). Haïti est aussi fortement touché par la dégradation de son environnement : le défrichement des terres provoque le recul rapide de la forêt qui ne couvre plus que 3 % de la superficie du pays.

Le projet s’inscrit dans un contexte actuel difficile :
-  la cherté du coût de la vie se fait de plus en plus sentir ; le séisme de 2010 ayant aggravé la situation,
-  la production agricole n’arrive pas à suivre l’évolution démographique de la population haïtienne,
-  Haïti dépend grandement de la République Dominicaine pour sa consommation en maïs moulu, ce qui accroît le déficit de sa balance commerciale (le maïs est consommé de différentes façons en Haïti, et notamment sous la forme moulue : le maïs mélangé avec le haricot constitue ainsi un plat national).

Le projet prévoit l’achat d’un moulin à maïs et petit mil ainsi que la mise en place d’un comité de gestion chargé de son entretien et de sa gestion financière. Fonhsud, le fonds haïtien d’appui au développement du Sud, apportera un appui-conseil aux producteurs dans la commercialisation des produits obtenus : maïs moulu et petit mil destinés à la consommation humaine, et sous-produits destinés aux animaux. Leur commercialisation s’effectuera sur les marchés locaux.

La population de Laroche au Pont s’est fortement mobilisée pour le lancement de ce projet qui permettra d’accroître la production agricole locale, notamment en matière de maïs et de petit mil.

Actuellement, faute de moulin disponible dans leur localité, les femmes doivent marcher pendant des heures pour trouver un moulin, ce qui constitue pour elles non seulement une corvée, mais aussi une perte de gains, puisque le temps passé dans ces déplacements les empêche de mener d’autres activités génératrices de revenus.

Objectif :
-  accroître et valoriser la production de maïs et de petit mil, tout en allégeant le travail des femmes,
-  accroître les revenus des paysans.

Nature de l’investissement :
-  achat d’un moulin à maïs et à petit mil,
-  construction d’un hangar pour le moulin,
-  formation du comité de gestion du moulin,
-  appui à la commercialisation des produits obtenus.

Montant sollicité : 8 500 € sur un budget de 22 074 €

Association partenaire : DESIR D’Haïti

Bilan au 31 mai 2013

La construction du bâtiment et du moulin est terminée ; l’inauguration s’est tenue le 17 février 2013.

Les bénéficiaires ont bien accueilli le projet et ont apporté leur participation pour sa réalisation.

L’implantation du moulin facilitera des activités génératrices de revenus et une augmentation de la qualité de vie des habitants de Laroche au Pont.

Partagez


Recommander cette page