Economie locale

Réhabilitation de bâtiments pour un programme de réinsertion par le travail

Madagascar

Lieu : Tananarive

Contexte : la ville de Tananarive est submergée par l’arrivée de très nombreuses familles d’origine rurale qui ne parviennent pas à s’intégrer et vivent dans l’exclusion.
L’association ASA (déjà soutenue par CDC Développement solidaire) développe un programme destiné à réinsérer des familles. En fin de formation, les familles sont installées sur un vaste territoire offert par le gouvernement. Là, elles disposent de cinq hectares sur lesquels elles construisent leurs maisons, cultivent la terre. Elles atteignent ainsi l’autosuffisance alimentaire et dégagent même des revenus en commercialisant les excédents dans les villages. Chaque année, 15 à 20 familles nouvelles sont sélectionnées.
L’association dispose de différents bâtiments : centre d’accueil à Tananarive (phase1), ferme-école pour la formation (phase 2), bâtiments divers où sont réinstallées les familles ayant accompli tout le parcours de réinsertion (phase 3).
Sur les sites des phases 2 et 3, l’association souhaite réhabiliter des bâtiments existants. Ils serviront de gîte étape pour l’accueil et la restauration des bénévoles et permanents qui encadrent les familles. Ces locaux seront également utilisés à l’accueil de touristes afin de dégager des ressources complémentaires pour l’autofinancement de l’association.

Nature de l’investissement : sur le site de la phase 2, le gros œuvre a déjà été réalisé pour la réhabilitation d’un bâtiment dans lequel il convient d’aménager et d’équiper des chambres ainsi que le restaurant. Sur le site de la phase 3, il s’agit de réhabiliter et d’aménager deux bâtiments qui seront utilisés comme logements.

Association partenaire : Institut européen de coopération et de développement (IECD)

Coût total : 70 000 F

Financement accordé : 70 000 F

2000

Partagez


Recommander cette page