Santé

Réhabilitation de 6 sources d’eau potable

Cameroun

Lieu : village de Bahouoc à l’ouest du Cameroun

Contexte : les 3500 habitants du village vivent principalement de l’agriculture. La vente des cultures de subsistances (manioc, banane, igname, plantain, etc), des produits maraichers (tomates, pastèque …) et la culture de café constituent les seules sources de revenus de ces villageois. Mais, les pistes et les routes ne sont pas entretenues et les villageois rencontrent beaucoup de difficultés pour se rendre sur les marchés environnants afin d’y vendre leurs produits ; la plupart d’entre eux vit en dessous du seuil de pauvreté, avec moins de 1 € par jour.

Aujourd’hui, le village de Bahouoc dispose d’un réseau Scan-Water de 25 bornes fontaines mais une partie importante de la population reste en dehors de la zone d’impact des canalisations ; 34 % de la population n’a pas accès à l’eau potable.

La réhabilitation de 6 sources permettra à ces personnes d’avoir accès à l’eau d’une manière permanente et équitable. En septembre 2010, l’association Lumière du Monde s’est rendue sur place pour évaluer les travaux :
- 1 source à entretenir (fonctionnelle avec un débit important mais de nombreuses fuites) ;
- 2 sources à reconstruire (captages non étanches, l’eau n’est plus potable) ;
- 3 sources à aménager (bon débit mais aucun aménagement).

Pour les remettre en état, il faudra principalement : démolir les ouvrages existants, construire une bâche de captage ainsi qu’une bâche de stockage, construire l’aire de puisage et un bac à lessive et drainer les eaux en aval de l’aménagement.

Les hommes du village contribueront bénévolement à certaines tâches telles que l’extraction de moellons et leur transport vers les points d’eau concernés. Par ailleurs, plusieurs familles hébergeront les techniciens qui viendront travailler sur les chantiers.

Pour assurer la pérennité des ouvrages, 12 artisans réparateurs (femmes et hommes) seront formés pour leur entretien. Egalement, des comités de gestion seront créés pour les 6 sources, constitués de 50 % de femmes et 50 % d’hommes. Le coût mensuel par famille pour l’entretien a été fixé à 500 frs CFA (0,76 €).

Objectif : donner l’accès à l’eau potable à tous les habitants du village,
-  diminuer les corvées des femmes et des enfants,
-  diminuer le taux de maladies liées à l’usage d’eau non potable.

Nature de l’investissement :- travaux d’aménagement de 6 sources.

Financement accordé : 15 000 € sur un budget de 43 736 €

Association partenaire : Lumière du Monde

Bilan au 30 avril 2012

Les travaux de réhabilitation des 6 sources d’eau potable ont subi quelques mois de retard à cause des élections présidentielles. Ils devraient commencer début mai, après les pluies, et durer 3 mois.

Partagez


Recommander cette page