Education

Réhabilitation d’une école

Haïti

Lieu : bidonville de Cité Soleil à la périphérie de Port-au-Prince à Haïti

Contexte : Depuis maintenant deux ans, la situation est beaucoup plus calme à Haïti. Entre 2004 et 2006, l’insécurité empêchait tout déplacement dans le bidonville de Cité Soleil et les effectifs de l’école Saint-Alphonse étaient alors tombés à 200 élèves. Aujourd’hui, ce sont 450 enfants qui y sont scolarisés entre le préscolaire et le secondaire.

Les bâtiments construits en 1984 nécessitent une réhabilitation complète. Les derniers cyclones de l’été 2008 ont été dévastateurs ; ils ont fragilisé les murs et détruit les toitures recouvertes en majeure partie de tôles.

SOS Enfants a déjà pu apporter une aide pour colmater les brèches dans les murs, mais il devient primordial de revoir globalement la construction : renforcer les murs et enlever les tôles très abîmées pour leur substituer des toitures en béton plus résistantes et plus durables.

Actuellement, la cantine ainsi que certaines grandes salles qui accueillaient les classes primaires sont fermées et les enfants ont été répartis dans des petites salles peu adaptées.

Objectif :
- sécuriser complètement les bâtiments ;
- ré ouvrir la cantine ;
- augmenter le nombre d’enfants scolarisés.

Nature de l’investissement :
- renforcement des murs et fondations de la cantine ;
- reconstruction de la toiture de la cantine ;
- réhabilitation des grandes classes.

Financement accordé : 11 500 € sur un budget de 42 820 €

Association partenaire : SOS Enfants

Bilan au 30 mars 2010 :

Après le séisme d’une rare violence qui a frappé Haïti le 12 janvier, la plupart des habitants de Port-au-Prince (près de 3 millions avec sa proche banlieue) sont sans abri. Le bidonville de la Cité Soleil a moins souffert que le centre ville, compte tenu de la précarité des maisons qui abritent les habitants. Il y a eu cependant des effondrements de maisons, des fissures et certains ont tout perdu.

Fin 2009, les travaux de réhabilitation des 3 salles de classe et de la cantine de l’école Saint-Alphonse étaient pratiquement achevés ; il ne restait à faire qu’une partie de la peinture à l’intérieur des salles de classe. L’école a été ébranlée par le séisme et de tous ses bâtiments, seuls les bâtiments rénovés ont résisté au séisme.

Au mois de mars, un retour à l’école dans des conditions normales n’était pas envisageable mais moyennant quelques aménagements de sécurité, les 3 salles de classes pourraient accueillir, une partie des enfants. Par ailleurs, l’association dispose d’un vaste terrain de 2 500 m² en face de l’école qui était jusqu’alors réservé aux ateliers de formation professionnelle. Ce terrain comporte un bloc sanitaire avec latrines et un bâtiment de 120 m² recouvert de tôles. Cet espace, une fois réhabilité, permettrait d’accueillir une autre partie des enfants. Enfin, pour compléter ce dispositif et permettre l’accueil prévu des 400 élèves, l’association doit également acheter 10 bâches.

Après la démolition des bâtiments endommagés et la reconstruction du mur d’enceinte, l’association envisage, dans un second temps, la reconstruction de trois autres salles de classes ainsi que celle du dispensaire démoli.

Partagez


Recommander cette page