Education

Reconstruction et équipement d’une école maternelle

Lieu  : village d’Aïdo, au sud du Bénin

Contexte : Au Bénin, dans le domaine de l’enseignement maternel, une évaluation menée en février 2012 par la coopération danoise et l’Agence française de développement souligne que « même si le nombre d’enfants inscrits dans l’enseignement maternel au Bénin a presque quadruplé depuis 2005, grâce notamment à l’instauration de la gratuité en 2006, la situation en matière d’infrastructures et d’équipements de base reste préoccupante. Un programme prévoyant, en 2007, la construction de près de 1 900 salles n’a toujours pas vu le jour » ».

A Aïdo, village situé sur la route de sable qui longe tout le littoral béninois, l’école maternelle accueille 69 élèves inscrits à la rentrée 2014/2015 -39 filles et 30 garçons- répartis en deux niveaux. Son personnel est composé d’un directeur, agent contractuel de l’état et de 2 institutrices qui sont des agents communautaires rurales vivant dans la zone. Ces 3 postes sont pris en charge par l’Etat.

Jusqu’en 2011, l’école maternelle fonctionnait dans un bâtiment circulaire construit dans l’enceinte de l’école primaire, mais un incendie a ravagé sa toiture de bois et de palmes et a entièrement détruit l’école.
Depuis, elle fonctionne dans une paillotte, construite en urgence, en bois et en palmes. Elle est divisée en deux petites salles au sol de sable. Au-delà du manque de confort, ces matériaux précaires ne sont pas sécurisants, surtout pour de très jeunes enfants qui ne réagissent pas aussi vite que les plus grands en cas de sinistre.

Les plans de la nouvelle école maternelle ont été fournis par la Circonscription scolaire d’Ouidah et répondent aux exigences du Ministère béninois. Les travaux devraient durer 4 mois et se dérouleront en dehors de la saison des pluies (juillet-août) de façon à être prêts pour la rentrée scolaire 2015/2016. Un inventaire du matériel encore disponible sera réalisé de façon à le compléter (pupitres, nattes, étagères de rangement, manuels d’apprentissage, matériel d’éveil et ludique….). Le mobilier sera fabriqué par des artisans locaux et le matériel acheté à Cotonou.

Afin de renforcer les acquis des 2 institutrices et de leur permettre de connaître diverses méthodologies et techniques d’enseignement maternel, une institutrice française se rendra sur place bénévolement. Elle y mènera 4 jours d’échanges de pratiques et d’expériences sur la base d’un programme de travail répondant aux besoins spécifiques du personnel enseignant d’Aïdo.

Objectifs :
- améliorer la sécurité des très jeunes élèves et réduire les risques de sinistre
- contribuer à la lutte contre le décrochage scolaire en valorisant, par de meilleures conditions d’apprentissage, l’enseignement préscolaire aux yeux des parents d’élèves

Nature de l’investissement :
- construction d’un bâtiment de 2 classes en dur
- équipement des classes et matériel pédagogique

Financement accordé : 5 500 € sur un budget de 34 000 €
Association partenaire : CIELO

Partagez


Recommander cette page