Solidarité Philippines

Reconstruction de l’habitat à Madridejos, Bantayan Island

Lieu : Madridejos, Batayan Island aux Philippines

Contexte : Suite au passage du typhon Haiyan en novembre 2013, dans le barangay Talangnan où se situe le projet, les autorités locales ont décompté 942 maisons totalement ou sévèrement détruites, ce qui représentent 1276 familles affectées et 4578 personnes touchées. N’ayant pas les moyens de racheter des matériaux pour reconstruire, les familles ont reconstruit des abris provisoires à partir des débris et des matériaux disponibles.

Enfants du Mékong, engagée depuis 17 ans aux côtés des Philippins, n’est pas une ONG urgentiste, mais elle aide à la reconstruction et à la relance économique du pays.

Pour leur venir en aide, Enfants du Mékong a fait le choix de faire confiance aux Philippins proche des endroits sinistrés pour coordonner les programmes de reconstruction. Les bénéficiaires ont été choisis parmi les familles les plus nécessiteuses, celles dont les maisons ont été entièrement détruites et qui n’ont pas les moyens pour les reconstruire. Une étude personnalisée pour chaque famille a été réalisée afin de répondre au mieux à leurs besoins.

Les familles bénéficiaires ont aussi été actrices du projet : elles ont construit leurs maisons, dans un esprit de solidarité avec leurs voisins et d’autres personnes prêtent à les aider. Regroupées par équipe de 5 familles, elles s’autocontrôlent, et surtout s’entraident mutuellement. Chaque famille a signé un contrat, elles se sont toutes engagées à suivre le "Bayanihan Spirit" - esprit de solidarité, et à utiliser les matériaux offerts rapidement, et uniquement pour la construction de leur maison.

Afin d’éviter toute dérive potentielle, Enfants du Mékong a en effet choisi de ne pas remettre d’argent aux familles mais de donner les matériaux nécessaires à la reconstruction, après s’être assuré que les familles avaient bien le droit de rester sur le terrain qu’elles occupaient.

Les maisons sont construites en matériaux légers. Cela comprend : une structure en bois de cocotier, un toit en tôle d’acier, un sol en contreplaqué, différents types de clous et des murs en contreplaqués. La taille des maisons a été choisie de façon à ce que cela soit suffisant pour une famille de 5 à 6 personnes.

Objectifs :
- reconstruction de l’habitat de 200 familles très défavorisées

Nature de l’investissement :
- matériaux de construction

Financement accordé : 26 000 €
Opérateur : Enfants du Mékong

Bilan au 31/03/2015

Au cours de la première phase du projet, 100 familles ont retouvé un toit. Leur situation précaire nécessitait la construction d’une maison complète d’une valeur d’environ 285 €.

Au cours de la deuxième phase, 99 familles de plus ont pu bénéficier d’une aide. Bien que n’ayant pas besoin d’une maison complète en matériaux légers, elles n’avaient pas les moyens de terminer leur maison. Chacun des bénéficiaires a reçu en don les matériaux dont il avait besoin précisément pour terminer les réparations de sa maison, don correspondant à un montant moyen de 64 € par famille.

Le 15 février 2015, le barangay et les bénéficiaires ont organisé une cérémonie de remerciement. Durant cette cérémonie, Enfants du Mékong a remis un certificat de propriété aux 100 bénéficiaires de maisons complètes. La remise de ce document a été un geste très apprécié par les familles, il souligne la possession d’une maison pour laquelle elles ont travaillé. Elles sont fières d’être aujourd’hui propriétaires d’une maison et beaucoup ont maintenant un jardin où elles font pousser quelques plants de légumes pour améliorer leur quotidien.

Partagez


Recommander cette page