Economie locale

Preparation des actions de reconstruction dans le secteur des infrastructures (1)

Sri Lanka

Lieu : Le district de Trincomalee, au Sri Lanka

Contexte : Le district occupe 2400 km2 pour 210km de côte, soit 4% de la surface du pays, avec une population est de 375 000 habitants (moins de 2% de la population du Sri Lanka). Cinq des 11 "Divisional Secretariat Divisions" et 32 des 148 "Grama Niladari" (collectivités territoriales) ont été gravement touchées par le raz de marée qui a provoqué la mort de 1 080 personnes, auxquelles s’ajoutent 340 disparus. Le raz de marée a détruit totalement 6 000 habitations et partiellement 10 400. La population des zones touchées est de 240 000 habitants, dont plus de la moitié est aujourd’hui déplacée.

Objectif : Le programme retenu par l’AFD au début du mois de mars vise à réhabiliter tout ou partie de l’agglomération de Trincomalee et à permettre aux habitants de retrouver une vie normale, avec les quatre composantes majeures suivantes :
-  La restauration de voies structurantes.
-  La viabilisation des sites de relogement.
-  Le traitement d’infrastructures de base.
-  L’appui technique et institutionnel.

Nature de l’investissement : étude de faisabilité afin :
-  de préciser le programme et son coût,
-  d’apprécier la rentabilité économique, les impacts environnementaux et socio-économiques des composantes du projet,
-  d’identifier les contraintes de faisabilité technique et les besoins d’études,
-  d’identifier les modalités de gestion et d’entretien des infrastructures financées,
-  de préciser le dispositif de maîtrise d’ouvrage et de maîtrise d’œuvre du programme et d’évaluer les besoins d’assistance technique,
-  de préciser les responsabilités en matière d’étude, les étapes et les échéanciers,
-  d’identifier les risques techniques liés à la mise en œuvre du programme.

Opérateur : EGIS

Coût total : 70 000€

Financement accordé : 70 000 €

(1) Collecte tsunami

A la suite du tsunami qui a ravagé de nombreuses régions d’Asie du Sud, un grand nombre de salariés du groupe Caisse des Dépôts ont adressé leurs dons à CDC Développement solidaire : chaque euro versé par un de leurs collaborateurs a été triplé par les directions de la Caisse des Dépôts, de CNP Assurances, du Groupe EGIS, de la SNI et d’ICDC.
Ces fonds (430 000 €) se sont ajoutés au versement direct de la Caisse des Dépôts (300 000 €) et c’est un comité présidé par le Secrétaire général de la Caisse des Dépôts qui a sélectionné les projets.

Partagez


Recommander cette page