Economie locale

Pompe solaire photovoltaïque et maraîchage

Burkina Faso

Lieu : village de Komadougou au sud est du Burkina Faso

Contexte : Actuellement, dans beaucoup de pays du monde et en particulier en Afrique de l’Ouest, apparaissent des problèmes liés à la crise alimentaire. Les dernières propositions faites par le FAO montrent qu’il est important de développer des systèmes économiques agricoles simples et efficaces permettant à des familles de pouvoir s’alimenter et de créer, à partir de leur production, des activités génératrices de revenus, développant ainsi une économie sociale et solidaire.

D’après les IDH (indicateur de développement humain), le Burkina Faso se place au 177ème rang sur 182, selon les indicateurs suivants : la santé, le revenu, l’éducation. Le village de Komadougou bien qu’ayant des potentialités, n’échappe pas a ces statistiques. Dans le village de nombreuses familles sont très démunies, elles n’ont pas de travail régulier et ne possèdent aucun bien foncier capable d’être exploité. Les outils de production sont rares ou inexistants et l’exploitation des champs s’effectue la plupart du temps à la main avec une charrue.

Le village dispose sur son terroir d’un important bas fond aménageable en bordure du cours d’eau « Ekpenga ». Les sols exploités sont d’un état peu dégradé et peuvent être aménagés par la mise en place de cordons pierreux ou par le reboisement. La présence d’un nombre varié de groupement dans le village indique l’existence d’un minimum d’organisation et de volonté de travailler au sein du village.

Depuis 4 ans, l’association ADSD France recherche avec les habitants de Komadougou des solutions appropriées pour y développer une activité agricole. Déjà plusieurs projets ont été mis en place : élevages de chèvre et de poules, achat de matériel agricole …. Aujourd’hui, afin d’alléger les travaux pénibles des femmes du village, l’association souhaite installer une pompe solaire photovoltaïque pour alimenter un réservoir situé au-dessus du puits existant qui permettra un système d’arrosage au goutte à goutte et mettre en place des kits de semences pour développer le maraîchage.

Objectif :
- Améliorer et diversifier l’alimentation des villageois,
- Développer des activés génératrices de revenus,
- Alléger le travail des femmes.

Nature de l’investissement :
- Achat d’une pompe immergée et de 4 panneaux photovoltaïques,
- Achat de matériel agricole (1 motoculteur, 1 charrette, 1 âne et 2 bœufs),
- Achat de 50 kits de semences.

Financement accordé : 9 000 € sur un budget de 40 990 €

Association partenaire : Association pour le Développement Solidaire et Durable

Bilan au 30 mars 2011

Depuis novembre 2010, la pompe immergée et alimentée par les panneaux photovoltaïques stocke l’eau dans un réservoir. Par gravité, elle est redistribuée dans les différents jardins par un système de goutte à goutte. Afin de mesurer la consommation d’eau distribuée, chaque jardin est équipé d’un compteur. La production de légume est satisfaisante : melons, concombre, salades, oignons, carottes et gombos.

Le nombre d’acteurs au départ du projet était de 12 villageois (4 femmes/8 hommes). Actuellement 40 autres ont fait une demande pour intégrer le dispositif. L’association les intègrera au fur et à mesure (par tranche de 10), avec l’obligation au départ de commencer par l’exploitation d’une parcelle collective (1 planche pour 4). S’ils montrent une véritable motivation et souhaitent poursuivre la production de légumes, l’association leur donnera 4 nouvelles planches à cultiver par personne.

Pour répondre à la demande importante des villageois, l’association a décidé d’augmenter les surfaces de production et d’acquérir une parcelle attenante à celle existante.

Partagez


Recommander cette page