Solidarité Japon

Intervention d’urgence dans le Nord-est du Japon : un projet de santé mentale et de santé primaire

Japon

Lieu : Otsuchi et Ofunato, deux villes de la région d’Iwate

Contexte : Le 11 mars 2011, un séisme de magnitude 9,0 a frappé la côte nord-est de Japon, près de Honshu, déclenchant un puissant tsunami de 10 mètres qui a ravagé les zones côtières du nord-est et endommageant plusieurs centrales nucléaires. Le nombre de victimes confirmées à l’heure actuelle est supérieure à 11 000 personnes alors que autour de 16 500 personnes seraient portées disparues, 550 000 environ seraient déplacées
par le séisme, le tsunami et l’urgence nucléaire.

Les actions de secours font face à un énorme défi logistique à cause des infrastructures endommagées, y compris de nombreuses routes couvertes de débris ou simplement disparues. Médecins du Monde Japon , avec le soutien du réseau Médecins du Monde, s’est mobilisé pour apporter de l’aide aux personnes touchées et continue de suivre la situation au quotidien. Les personnes âgées souffrent lourdement des conséquences du séisme. Leur santé, déjà fragile avant la catastrophe, est davantage fragilisée dans un Japon post-sismique qui n’est pas en mesure de leur offrir l’assistance dont elles auraient besoin.

Parmi les trois départements touchés par le séisme/tsunami, le département de Miyagi est relativement accessible à l’aide, alors que ceux d’Iwate et Aomori sont plus enclavés.

Médecins du Monde a retenu comme zone prioritaire pour une intervention la ville d’Otsuchi, une ville de 16 000 habitants dans le département d’Iwate ; Otsuchi est parmi les villes les plus durement affectées par le séisme. Un dixième de sa population est morte ou disparue dans la catastrophe et 9 000 personnes ont perdu leur maison. Certaines activités sont menées aussi à Ofunato, un peu plus au sud. La population était concentrée sur les côtes, entièrement détruites par le tsunami qui a pénètre jusqu’a 8km a l’intérieur des terres. 9 000 personnes ayant perdu leur maison vivent aujourd’hui dans 40 à 50 abris temporaires ou chez des amis. Les routes ont été suffisamment déblayées pour laisser le passage à une voiture, mais les débris s’accumulent sur les bords de la route.

Un mois après le séisme, Médecins du Monde a commencé à intervenir dans ces deux villes à travers d’une équipe de 8 spécialistes (psychiatres, infirmière, masseurs) circulant dans les abris et les maisons individuelles et offrant des consultations médicales et psychiatriques et un soulagement aux habitants. Par ailleurs, un psychiatre organise des sessions de formation au suivi post-traumatique. Le soutien psychologique à cette population traumatisée est fondamental et il est impératif de continuer dans cette phase d’urgence.

Objectifs :
- soutenir le système de santé de la région d’Iwate sous la supervision du centre de santé psychologique sociale de la Préfecture d’Iwate

Nature de l’investissement :
- matériel paramédical, nourriture, vêtements acheminés de France,
- frais de douane,
- matériel pour mission (médicaments, pneus, nourritures …),
- vols, déplacement et hébergement,
- frais de mission d’un coordinateur.

Financement accordé : 77 209 € (budget d’avril à juillet 2011)

Opérateur : Médecins du Monde

Partagez


Recommander cette page