Santé

Installation de citernes pour la récupération des eaux de pluies

Lieu : secteur de Matimba au Rwanda

Contexte : La région d’Umutara, région de l’est du Rwanda, dont fait partie la ville de Matimba, est réputée très aride et avec de gros problèmes d’eau. L’été c’est la canicule, la sécheresse et l’hiver, d’avril à mai, c’est le déluge.

Le gros problème est le ravinement, les rues des villages installés sur les pentes des collines se transforment en torrents lorsque la pluie s’abat et les routes en terre sont impraticables. Les torrents creusent le sol et débordent dans les cours des maisons. A la saison des pluies, des digues sont érigées en bas des routes pour limiter le ravinement et l’inondation de la route principale, de toutes parts, habitants et autorités tentent de colmater les brèches avec le peu de moyens dont ils disposent.

Les populations locales qui n’ont pas accès à l’eau potable -parce qu’elles sont excentrées par rapport aux points de distributions d’eau mis à leur disposition par les autorités locales et l’Etat ou qui n’ont pas elles-mêmes les moyens de financer l’achat et la pose d’une citerne de récupération d’eau de pluie – attendent qu’un nombre conséquent de citernes soient posées dans leur quartier ou leur village afin de faire disparaître les tensions (sociale et économique) dues à la trop grande difficulté d’accès à l’eau potable et aux dégâts importants causés par les pluies.

En 2010, un projet présenté par les veuves rescapées du génocide des Tutsi au Rwanda, qui consistait à installer 18 citernes de récupération d’eau de pluie pour améliorer la santé et les revenus de leur foyer, a été réalisé par l’association Rwanda Main dans la Main.

Depuis, et de façon récurrente, la population locale réclame une suite à ce projet.

La pose de 100 nouvelles citernes va permettre d’améliorer la santé des villageois, de recentrer la capacité de travail sur d’autres tâches, comme la culture vivrière et le petit élevage et de diminuer les dégâts occasionnés par les fortes pluies sur les maisons et les routes.

Le choix des bénéficiaires sera fait en fonction de plusieurs critères comme l’état de la maison pour permettre l’installation de la citerne, le nombre élevé d’habitants sur la parcelle ou de voisins, la présence d’enfants, de personnes malades, handicapés ou de personnes âgées.

Les citernes seront posées par un entrepreneur local expérimenté ; il propose un véritable accompagnement technique aux bénéficiaires.

Objectifs :
- Permettre l’accès à l’eau et améliorer les conditions d’hygiène
- Améliorer les revenus des villageois

Nature de l’investissement :
- Achat et pose de 100 citernes

Financement accordé : 15 000 € sur un budget de 71 338 €
Association partenaire : Rwanda Main dans la Main

Partagez


Recommander cette page