Economie locale

Installation d’un réseau d’eau

Cambodge

Lieu : Kambor, Kone Dâmrey et Steun Kambot, 3 villages de la province du Bantey Meanchey au nord ouest du Cambodge

Contexte : Moins de 25 % de la population rurale a accès à l’eau potable et seulement 11 % dans la maison. Ce projet d’accès à l’eau dépend du ministère du développement rural et s’inscrit dans le processus de décentralisation notamment en faisant intervenir les conseils communaux. Ces derniers partagent la maîtrise des ouvrages avec les autorités provinciales. Le rôle des autorités provinciales est prépondérant dans la sélection des communes, la supervision des travaux et le conseil technique ainsi que la mise en place des comités d’eau.

A la demande des chefs de communes et de villages, Aide à l’Enfant Réfugié (AER) a décidé d’agir à :
- Kambor, un village qui dispose de l’eau de la rivière ainsi que d’une mare collective ;
- Kone Dâmrey, un village complètement isolé au milieu des rizières, sans rivière à proximité ;
- Steun Kambot, un village situé à 300 mètres de la rivière Steung Monkolborei ; en saison sèche, ses villageois boivent l’eau des mares.

Les habitants des 3 villages n’ont pas accès à l’eau potable et il n’y a aucune installation sanitaire, ce qui entraine de nombreux cas de dengue et de diarrhée chez les enfants et de malaria chez les adultes.

En s’appuyant sur ses expériences acquises dans une zone voisine, l’AER va réaliser des forages, les équiper de pompes et installer des points d’eau. De plus, pour disposer en permanence d’une provision en eau potable, chaque foyer sera doté d’un réservoir et d’un filtre à céramique.

Objectif :
- Permettre aux 374 familles de bénéficier d’un accès à l’eau potable,
- Améliorer les conditions d’hygiène dans les villages,
- Réduire le taux de mortalité qui est actuellement 9 % pour la catégorie des enfants de moins de 5 ans (source UNICEF),
- Mobiliser les bénéficiaires sur la bonne utilisation des installations en créant des comités d’eau.

Nature de l’investissement :
- Réalisation de 38 forages équipés de pompes « type Afrived », un matériel simple, robuste et d’un entretien facile,
- Achat de 374 filtres à céramique d’usage simple ne demandant qu’à être épisodiquement brossé et rincé.

Financement accordé : 9 000 € sur un budget de 60 490 €

Association partenaire : Aide à l’Enfant Réfugié

Bilan au 30 mars 2011

En raison des fortes pluies qui ont lieu jusqu’au 15 décembre dans la province du Bantey Meanchey, le projet n’a pu débuter que fin janvier 2011.

Les 18 forages prévus dans le village de Kambor sont faits : 15 sont totalement achevés avec pompe, plateforme et clôture. Les débits se situent entre 1 et m³/h à une profondeur moyenne de 40 m. Le forage n° 18 a un débit insuffisant et va être refait.

Par ailleurs, 2 forages tests viennent d’être faits à Steung Kambot : le résultat est positif, 1,3 à 1,8 m³/h à 30 m. de profondeur. Les travaux continuent, au total, 8 forages seront faits dans ce village. En raison de la nature inondable du terrain, les pompes seront positionnées sur des plateformes sur pilotis béton de 2,5 m. de haut.

Partagez


Recommander cette page