Economie locale

Formation couture au profit de jeunes femmes de la caste des intouchables

Lieu : ville de Markakkanam, dans le Tamul Nadu au Sud-Est de l’Inde

Contexte : La législation actuelle de l’Inde a actuellement supprimé la notion d’intouchabilité et prévu des sanctions pénales en cas de mesure de discrimination. Les intouchables ont donc, en principe, accès à l’éducation qui leur était interdite et peuvent prétendre à des emplois comme ceux de la fonction publique où un quota de 25 % des postes leur sont réservés.

Cependant les mentalités ont du mal à évoluer et bien que les cloisons aient tendance à devenir moins étanches, les discriminations basées sur les castes restent bien vivaces, surtout dans les zones rurales et les milieux défavorisés. Les femmes Dalits (autre nom donné aux intouchables) sont discriminées à cause de leur appartenance à une caste. Si l’époux décède, les femmes Dalits sont incapables de faire face et de subvenir aux besoins de leur famille. Au final, ce sont les enfants qui en pâtissent par une malnutrition et une non-scolarisation.

En Inde, l’industrie de la confection de vêtements est reconnue et est recherchée par des grands groupes internationaux du fait de son faible coût de fabrication et de la qualité de sa main d’œuvre. De fait, les industries locales sont à la recherche de main d’œuvre.

PWC (People Welfare Center), association locale partenaire de Planète I.D.E.A.L a lancé les formations coutures en 1999. Une majorité de femmes formées travaillent maintenant dans des entreprises de la région à la confection de vêtements pour l’exportation ou à leur domicile pour la vente d’articles au marché local. Par manque de moyen, PWC a abandonné cette formation malgré la demande des potentiels stagiaires et des entreprises locales.

L’association Planète I.D.E.A.L a entrepris de relancer cette activité génératrice de revenus pour les familles défavorisées.

Pendant les 6 premiers mois, 6 jeunes femmes Dalits par an sur 3 ans, recevront une formation à la couture dispensée par une couturière confirmée afin de leur apprendre à utiliser une machine à coudre et à produire des vêtements (tee-shirts, saris, petits modèles de couture…). Les 6 mois suivants, seront consacrés à une période dite « de stage d’application » au sein de PWC. Les stagiaires recevront une petite rémunération et PWC conservera une partie des recettes pour financer la formation suivante.

A l’issue du stage, les jeunes femmes pourront soit travailler à leur compte et vendre au marché ou en boutique, soit trouver un emploi dans une entreprise ou chez un tailleur.

Objectifs :
- Améliorer les conditions de vie des jeunes femmes Dalits en leur permettant d’être autonome financièrement
- Sensibiliser les jeunes femmes à l’hygiène et la santé

Nature de l’investissement :
- Achat de 4 machines à coudre et maintenance
- Salaires des formateurs
- Location des locaux

Financement accordé : 3 000 € sur un budget de 7 000 €
Association partenaire : Planète I.D.E.A.L

Partagez


Recommander cette page