Economie locale

Forage d’un puits et création d’un verger-potager communautaire

Sénégal

Lieu : M’Bassis

Contexte : les 7,2 millions de sénégalais bénéficient d’un revenu annuel de 630 dollars ; leur espérance de vie est de 46 ans et l’analphabétisme touche 68 % d’entre eux. Le pays, demeuré presque exclusivement agricole, reste très dépendant de l’aide extérieure.
Les habitants de M’Bassis, un village de brousse situé à 250 km au sud-est de Dakar, pratiquent une quasi-monoculture (mil et arachide) en raison de la pauvreté du sol et du sable qui avance. Par ailleurs, l’eau de l’actuel forage est saumâtre.
La création d’un verger géré par l’association du village permettra de diversifier l’alimentation et de fournir du travail pendant la saison sèche, freinant ainsi l’exode rural. Le creusement d’un puits améliorera l’approvisionnement en eau du village et permettra l’entretien du verger. Afin de financer le projet, l’association a vendu à toutes les personnes intéressées en France des chênes qui lui ont été offerts par l’ONF. Avec l’argent récolté, elle a acheté les arbres fruitiers (papayers, manguiers, avocatiers, etc.) et les cultures vivrières (melon, tomates, etc.) qui seront plantés à M’Bassis. Durant l’été, des jeunes, encadrés par l’association, iront travailler au verger et au puits avec les villageois africains.

Nature de l’investissement : forage d’un puits et création d’un verger-potager communautaire.

Association partenaire : Charente sans frontière

Coût total : 120 000 F

Financement accordé : 40 000 F

1993

Partagez


Recommander cette page