Economie locale

Electrification de l’école et la maternité de Koïrezena (projet 2005 de Tourisme Solidaire au Burkina Faso)

Burkina Faso

Lieu : village de Koïrezena au nord est du Burkina Faso

Contexte : Le Burkina Faso anciennement Haute-Volta, est un pays d’Afrique de l’Ouest sans accès à la mer. L’extrême pauvreté du pays s’explique par sa forte croissance démographique et l’aridité des sols. En effet, l’agriculture représente 32 % du produit intérieur brut et occupe 80 % de la population active. Il s’agit principalement d’élevage mais également, surtout dans le sud et le sud-ouest, de culture de sorgho, de mil, de maïs, d’arachides, de riz et de coton. Son économie résiste tant bien que mal à la chute des cours mondiaux du coton, principale ressource d’exportation. La moitié de la population du pays vit en dessous du seuil de pauvreté. Gros bourg de 2 000 habitants en majorité Songhaï, Koïrezena est situé à 336 km au nord-est de Ouagadougou. Le village dispose d’une école construite en 1975, d’un dispensaire et d’une pharmacie créés en 1986.
Le projet est porté par la Commission Villageoise de Gestion des Terroirs qui regroupe toutes les associations et groupements du village. Le conseil planifie et met en oeuvre des projets de développement collectifs : santé, éducation, eau, assainissement, etc…).
Cette CVGT gère entre autre le programme Village d’Accueil TDS mis en oeuvre avec l’aide de Tourisme et Développement Solidaires. Ce programme de tourisme équitable et solidaire lui permet de dégager un revenu régulier tiré de la vente des séjours touristiques ainsi qu’une marge bénéficiaire affectée au financement de micro projets de développement.

Objectif :
- électrifier l’école et la maternité du village par un système de batteries alimentées par l’énergie solaire photovoltaïque. Cette électrification permettra :
- à l’école, de pouvoir assurer les travaux du soir des enseignants (corrections, préparation des cours) et les études pour les enfants (actuellement l’éclairage est assuré par des lampes à pétrole).
- à la maternité, d’’assurer les accouchements de nuit et les urgences dans de bonnes conditions (actuellement assuré par des torches électriques).

Nature de l’investissement : Achat de lampes solaires, régulateurs de tension et batteries.

Montant total 1 835.48 €

Financement accordé : 1 830 €

Association partenaire : Tourisme et Développement Solidaires (TDS)

Bilan au 22 mars 2007  :

En novembre 2005, 15 collaborateurs de la Caisse des Dépôts ont participé aux 2 voyages solidaires proposés par l’ASOC et le CSE au Burkina-Faso. Durant ce voyage, ils ont séjourné pendant 8 jours à Koïrezena, village d’accueil de TDS, et partagé la vie quotidienne du village en vivant à son rythme. Ils ont choisi de dédier leur contribution personnelle de 1 425 € (somme doublée par CDC Développement solidaire) à :
- un projet de développement du village de Koïrezena pour un montant de 1 830 €,
- un projet de développement des 3 autres villages d’accueil de TDS pour un montant de 1 020 €.

A Koïrézéna le projet est terminé et nous avons financé :
- l’électrification de la maternité du village pour un montant de 915 € ;
- la fabrication de tables et de bancs de l’école primaire pour un montant de 915 €.

En l’absence de demande des autres villages, le Conseil d’administration a décidé de reporter le financement de 1 020 € sur un autre projet du village de Koïrezena.

Début février 2007, CDC Développement solidaire a reçu 2 représentants du village de Koïrezena accompagné du délégué général de TDS pour faire le point sur le 1er projet et envisager le financement d’un autre projet.

Partagez


Recommander cette page