Economie locale

Création d’une unité de production d’huile de palme et de tourteaux

Bénin

Lieu : au sud du Bénin

Contexte : L’économie du Bénin repose surtout sur l’agriculture (huile de palme, coton, maïs, arachide, tubercules et fruits divers.....). Ce secteur occupe plus de 75% de la population et représente environ 40% du PNB. Le palmier à huile est, de par l’importance de la superficie couverte et la qualité des noix palmistes, l’une des toutes premières richesses agricoles du Bénin. La commune d’Allada dispose de milliers d’hectares de palmiers à huile mais, faute d’infrastructures locales pour produire elle-même l’huile, elle est obligée de vendre à très bas prix les noix de palme aux huileries de la principale société de production d’huile de palme du Bénin. Elle se prive ainsi de la possibilité de produire elle-même cette huile et de la commercialiser ; elle ne peut pas non plus tirer des ressources financières des autres dérivés des noix de palme, par exemple le tourteau, combustible très apprécié et très utile en zone rurale.

Objectif : avec la création d’une unité de production d’huile de palme et de tourteaux, renforcer les activités et les capacités productrices d’une coopérative féminine de 50 femmes d’’Allada et permettre à la commune d’assurer son développement économique et social.

Nature de l’investissement : Il comprend plusieurs volets :
construction de deux puits,
construction d’un local,
achat du matériel (bouilloires, cuves et bassines),
fabrication de 10 foyers,
achat de 4 tonnes de noix de palme.

Association : Solidarité Europe - Tiers Monde

Coût total : 156 590 €

Financement accordé : 8 000 €

Bilan au 17 février 2009 :

La construction de la fabrique d’huile de palme s’est terminée en juillet 2008. La production a démarré à la fin du mois de septembre, elle atteindra sa vitesse de croisière courant 2009.

La production de la coopérative, en augmentant l’offre d’huile sur les marchés, a contribué à réduire le prix moyen du litre d’au moins 7% ; le prix moyen est passé de 1,40 € à 1,30 €. Les quantités produites de tourteaux ont dépassé les prévisions et la commercialisation de ce produit a rapporté 10 283 € contre 7000 € prévus.

L’action menée par Solidarités Europe Tiers Monde a permis de créer 180 emplois directs et indirects, dont 75% en faveur des femmes.

Ce projet a également eu un impact très positif en termes de santé publique, on a noté une réduction sensible des cas de pathologies d’origine hydrique (4%).

Partagez


Recommander cette page