Education

Création d’une ludothèque

Cameroun

Lieu : Douala au Cameroun

Contexte : Au Cameroun, le taux de scolarisation combiné (primaire, secondaire et universitaire) est de 62 %. Afin de constituer une alternative éducative, hors et en complément du milieu scolaire, à des enfants défavorisés du quartier Sobom de Douala, l’association CIELO a été contacté pour y créer une 1ère ludothèque.

Les contextes de pauvreté, comme ceux observés dans ce quartier et les quartiers avoisinants, se caractérisent la plupart du temps par des processus de désintégration familiale et des familles très souvent uni parentales, des modèles parentaux fragiles incluant des méthodes violentes de résolution des conflits, un faible niveau de scolarité des parents qui conduit à un emploi mal qualifié, mal rémunéré et sporadique. Dans ces quartiers, le manque d’espaces de loisirs, d’espaces verts et d’espaces culturels convertissent la rue en un espace ludique à risque. La présence répétée et constante de graves fléaux sociaux (drogue, délinquance, alcoolisme) détériorent la confiance et le lien social.

Face à ces situations, le jeu peut représenter, pour les enfants qui vivent dans ces quartiers, un facteur de résilience intéressant. La ludothèque sera construite sur un terrain mis à disposition gratuitement et les travaux seront assurés par une entreprise locale. L’équipement de la ludothèque est acheté sur place.

Une formation professionnelle, d’une durée de 5 jours, intitulée « techniques de base pour l’installation et l’administration de ludothèques en quartiers défavorisés » sera dispensée par C.I.E.L.O. A la fin de la formation, un ludothécaire est choisi parmi les participants (10 minimum). Les critères de sélection ne sont pas liés aux diplômes mais plus aux observations réalisées pendant la formation et aux résultats d’un examen écrit simple. Les participants non sélectionnés constitueront une liste d’attente en cas d’abandon, de faute professionnelle ou d’autres évènements touchant la personne sélectionnée.

Le projet contribuera à doter cette 1ère ludothèque camerounaise de jeux réellement éducatifs afin que les enfants, qui n’y ont généralement pas accès, puissent les découvrir et les utiliser. Les 5 valeurs civiques que les ludothécaires travaillent le plus au moyen du jeu sont : le respect, la responsabilité, le partage, l’honnêteté et la solidarité. Puis la tolérance, la patience, la camaraderie et l’entraide.

Objectif :
- faciliter l’apprentissage informel en complément de l’école,
- créer un emploi de ludothécaire pour un habitant du quartier.

Nature de l’investissement :
- construction d’un bâtiment de 90 m² à l’intérieur duquel seront aménagés une grande salle de jeux, un bureau et un magasin d’entrepôt des jeux en réparation et des toilettes,
- achat de l’équipement : 4 tables, 16 chaises, 4 étagères de rangement des jeux, 1 bureau, des nattes et un minimum de 200 jeux,
- rémunération de la ludothécaire (4 ans).

Financement accordé : 12 000 € sur un budget de 23 500 €

Association partenaire : C.I.E.L.O

Bilan au 30 avril 2012

Débutés en juillet, les travaux de construction de la ludothèque se sont achevés en octobre. Le mobilier a été fabriqué par des artisans du quartier et une première centaine de jeux éducatifs a été achetée.

Parallèlement, 8 personnes ont suivi une formation de ludothécaire de 5 jours ; cette formation a débouché sur la sélection de l’une d’entre elles, considérée comme la meilleure.

Depuis le 25 octobre, la ludothèque est ouverte 6 jours sur 7, du mardi au dimanche.

Partagez


Recommander cette page