Education

Construction de 2 salles de classe

Burkina Faso

Lieu : villages d’Hortogou et de Karéma sur la commune de Bané au centre-est du Burkina Faso

Contexte : La commune de Bané regroupe 22 villages de brousse, soit environ 25 000 habitants.

Le village d’Hortoghou (527 habitants) est difficile d’accès (absence de piste) et encore plus difficile durant la saison des pluies). L’école du village compte 2 classes qui regroupent 180 élèves et un logement d’instituteurs. Les classes sont dédoublées en 2 niveaux de CP, 2 niveaux de CE. Il manque une classe pour les CM.

Les enfants scolarisables représentent environ 60 à 65 % de la population du village. S’y ajoutent les enfants des villages voisins qui n’ont pas d’école. Ceux qui actuellement pourraient aller à l’école la plus proche, ont au minimum 1h30 de marche matin et soir, souvent le ventre vide.

Le village de Karema est également très isolé et son école n’a qu’une seule classe qui accueille une centaine d’élèves. Cette classe, avec le logement de l’instituteur, sont d’ailleurs les seuls bâtiments « en dur » du village.

Ce village, à dominante peulhe, de bergers sédentarisés dans ce lieu, a besoin d’une nouvelle salle de classe pour accueillir les nombreux enfants du village. L’Inspection de l’enseignement de base assura la nomination des instituteurs.

Les parents d’élèves et les villageois fournissent les terrains, une partie des agrégats disponibles dans les villages (eau, sable, graviers) et la main d’œuvre. La municipalité de Bané et son comité de jumelage local motivent les parents d’élèves et assurent la construction des latrines et de la cantine des écoles.

Objectif :
-  améliorer les capacités d’accueil des écoles de 2 villages de brousse.

Nature de l’investissement :
-  construction de 2 salles de classes (ciment, toitures, portes et fenêtres, peintures, ciment, main-d’œuvre spécialisée : maçons, peintres et couvreurs-charpentiers…).

Montant sollicité : 12 000 € sur un budget de 15 800 €

Association partenaire : Comité de Jumelage de la Communauté de commune de la Rive Gauche de la Vienne avec Bane

Bilan au 30 avril 2014
Commencés en août 2013, les travaux de construction des nouveaux bâtiments ont été difficiles en raison des pluies. En effet, la saison des pluies rend toujours les déplacements compliqués, tant pour l’acheminement des matériaux que des artisans. Malgré cela, les villageois, les parents d’élèves, les élèves et les instituteurs ont surmonté ces difficultés pour participer aux constructions : fabrication des parpaings et du gros œuvre, creusement des fondations.

Dès la fin du mois de septembre, les 2 classes étaient prêtes pour la rentrée scolaire 2013. Leur inauguration officielle a eu lieu début décembre.

La nouvelle classe construite à Hortogou permet de terminer le cycle d’enseignement primaire dans ce village ; elle accueillera environ 90 élèves.

La classe construite à Karéna remplace la paillote édifiée par les parents élèves.

Partagez


Recommander cette page