Economie locale

Construction d’une structure éducative à vocation agricole

Colombie

Lieu : vallée "d’El Junco" ville de Valledupar dans le département du César


Contexte :
le District est enclavé entre les contreforts du massif de la Sierra Nevada de Santa Marta. Structuré autour du bassin hydrographique de la rivière Guatapuri, il s’étend depuis 200 mètres d’altitude jusqu’à près de 3 000 mètres d’altitude. Cette région est pauvre et démunie. Depuis plus de 30 ans, elle subit les conséquences directes du développement d’activités illégales parmi lesquelles la culture de la marijuana, le pillage des tombes et plus récemment la culture de la coca.
Depuis les années 1970, un premier désastre écologique a eu lieu : conflits, tensions sociales, déforestation, assèchement des cours d’eau, puis fumigations se sont développés jusque dans le courant des années 1990.
Ce processus destructeur se répète aujourd’hui à travers la culture de la coca. En juillet 2004, le gouvernement colombien a lancé une vaste opération d’éradication de la coca, opération peu concertée qui a brutalement fragilisé la situation économique et sanitaire des indiens kogis déjà largement éprouvés par les conflits et tensions latentes qui traversent la région.
Aujourd’hui, les populations locales commencent à prendre conscience de l’impasse dans laquelle elles se trouvent. Elles souhaitent se prendre en charge pour améliorer leur situation économique et sociale et donc leur futur. L’association « Tchendukua - Ici et Ailleurs » vient leur apporter cet appui indispensable pour réussir.

Objectif : mettre en place, dans une région particulièrement dégradée sur le plan social, économique et écologique, un ensemble de structures éducatives à vocation agricole afin de tendre vers une autonomie alimentaire, économique et de gestion.


Nature de l’investissement :
construction d’infrastructures éducatives et agricoles, achat de matériels éducatifs et agricoles, semences et moyens de gestion.


Association :
Tchendukua - Ici et Ailleurs

Coût total : 157 000 €

Bilan au 22 mars 2007 :

La convention a été signée le 16 octobre 2006 entre CDC Développement solidaire et l’association Tchendukua –Ici et Ailleurs ainsi que le premier versement correspondant à 50 % du montant de notre soutien financier.

Début mars 2007, à son retour de mission, Eric Julien président de l’association, nous informe :
- que les indiens Kogis ont demandé de repousser de 3 mois le démarrage du projet, le temps qu’ils se réunissent pour valider ensemble le projet, les processus possibles et les objectifs.
- qu’il fera une nouvelle évaluation sur le terrain fin avril après laquelle il nous tiendra informé des décisions prises.

Compte tenu de ces dernières informations et de la forte implication des populations locales dans le projet, le Conseil d’administration décide de continuer à le soutenir.


Au début de l’année 2005, la disparition tragique en Colombie du correspondant de l’association Tchendukua a obligé celle-ci à suspendre ses actions pendant plusieurs mois.
Plusieurs missions ont été menées pour évaluer la situation et voir dans quelle mesure il était possible ou nom de poursuivre le projet d’école. Au regard des résultats de celles-ci et compte tenu des mesures prises sur le terrain, les membres du bureau de l’association Tchenducka ont décidé qu’il était nécessaire et possible de poursuivre les actions.
Compte tenu de la situation de violence qui prévaut sur le versant nord, le projet d’école se développera sur le versant sud de la Sierra (à 300 km du lieu initial).
Ce nouveau projet sera piloté par Claude Schwarb qui a géré et développé plusieurs dizaines de projets similaires en Colombie.

Partagez


Recommander cette page