Santé

Construction d’une maternité en extension d’un centre de santé

Lieu : village d’Ubuvukanyi, au centre du Burundi

Contexte : Le Burundi est classé parmi les plus pauvres du monde. Il sort d’une période de guerre qui a duré plus de 13 ans suite à un conflit ethnique. Des problèmes économiques liés aux problèmes politiques du pays font que la paupérisation de la population ne fait que s’empirer. La croissance est de moins 7,20 % alors que l’inflation galopante est de 7,41 %. L’économie tourne au ralenti, les prix ont augmenté de 3 fois de 2000 à 2010 et les salaires de moins de 50 %.

Le pays est essentiellement agricole et la population rurale. Les ménages d’agriculteurs, qui sont les plus concernés par le projet, n’ont plus beaucoup de revenus.

Les services de l’Etat au profit de la population comme la santé et l’éducation sont de mauvaises qualités.
Le système de santé a été complètement désorganisé et les hôpitaux ont été abandonnés à eux-mêmes avec une autonomie de gestion au moment où la population manquait de moyens financiers. Cette autonomie a provoqué une hausse des tarifs des soins médicaux. A titre d’exemple, une cure de malaria coûte l’équivalent des revenus d’un paysan de 6 mois. I

Au Burundi, il n’existe pas de sécurité sociale pour ceux qui ne travaillent pas pour l’Etat ou les grandes entreprises privées. Les agriculteurs n’ont ni sécurité sociale ni mutuelle.

Dans la province de Mwaro, il n’y a qu’un seul hôpital et quelques centres de santé dont le centre de santé Ubuvukanyi. Soutenu par l’association Fraternité Ubuvukanyi, il vient d’être classé premier de la Région. Le centre de santé soigne gratuitement 25 000 personnes moyennant une cotisation annuelle de 2 € par ménage.

Depuis son ouverture, compte tenu de sa capacité et de ses infrastructures, le centre de santé d’Ubuvukanyi ne fait pas d’accouchement. Des remarques ont été faites par les organes sanitaires du pays et la population, qui apprécie la qualité des prestations du centre, est particulièrement intéressée.

Le centre de santé dispose d’un personnel suffisant, à part une sage-femme à embaucher pour faire fonctionner cette maternité. La construction de la maternité sera accompagnée d’un renforcement en matière d’électricité. Le groupe électrogène solaire –acquis en 2009 grâce au soutien de CDC Développement solidaire- ne sera plus suffisant et la maternité sera raccordée au réseau électrique du pays.

La construction, comprenant 3 chambres, deux douches et deux toilettes, sera faite par une société locale. Les travaux se feront sur 4 mois.

Objectifs :
- Améliorer les conditions d’accouchement des femmes de la région (évaluées à 5000)
- Réduire le taux de mortalité néonatale et en bas âge

Nature de l’investissement :
- Construction d’un bâtiment de 3 chambres, 2 douches et 2 toilettes
- Raccordement au réseau électrique

Financement accordé : 10 000 € sur un budget de 25 000 €
Association partenaire : Fraternité Ubuvukanyi

Partagez


Recommander cette page