Santé

Construction d’une maison médicale

Lieu : commune de Noepe (sud du Togo)

Contexte : Chaque année, au Togo, 40 médecins diplômés sortent de la faculté de Lomé, mais ceux-ci préfèrent rester à la capitale ou s’orienter vers une spécialité. De plus, la médecine générale est dévalorisée au Togo, comme dans beaucoup de pays d’Afrique.

Des centres médicaux sociaux existent, mais ils coûtent cher et sont gérés par des infirmiers et non par des médecins. Ils sont souvent espacés entre eux de plus de 50 kms et ne peuvent donc pas répondre à tous les besoins sur tout le territoire. Les réponses actuelles à ce problème de désert médical en milieu rural, sont données par un personnel moyennement ou non qualifié qui prend en charge toutes les pathologies. Par ailleurs, des structures informelles non régularisées se multiplient.

Cette réponse aux malades n’est pas du tout adaptée car ces personnes ne sont pas formées pour répondre aux pathologies diverses et souvent graves. Cela provoque un nombre important de diagnostics erronés, de prescriptions inadaptées et d’erreurs médicales aggravant les chiffres de décès de tous âges (périnatal, néo natal, infantile en particulier).

La création d’une maison médicale rurale de stage par l’association Aformetrop, composée de médecins français et de médecins togolais, permettra d’organiser des stages de formation dans cette maison médicale pour ensuite installer les jeunes médecins dans leur propre cabinet, dans les zones les plus critiques qui auront été indiquées par le district, après une étude démographique précise.

L’ordre des médecins du Togo encourage le projet afin que d’autres centres similaires puissent voir le jour. Sur place, l’association Aformetrop Togo s’est réunie à de nombreuses reprises pour évaluer la capacité des médecins à recruter et à soutenir les jeunes médecins. Dès 2012, la population a été sensibilisée à l’hygiène et à la prévention des principales maladies endémiques (HIV, tuberculose, paludisme). Très concernée par le projet, les habitants de Noépé participeront au creusement du mur d’enceinte de la maison de santé.

Objectifs :
- améliorer l’accès aux soins des 6 000 habitants de la zone rurale de Noépé,
- motiver les jeunes médecins togolais à s’installer en zone rurale.

Nature de l’investissement :
- construction du bâtiment de 110 m²,
- installation électrique,
- équipement de la maison de santé.

Financement accordé : 16 000 € sur un budget de 56 511 €
Association partenaire : Aformetrop

Bilan au 30/04/2015

La construction de la maison médicale est terminée.

Le médecin principal du centre pilote est installé et l’activité médicale est importante. Les campagnes de sensibilisation sont effectives, ce qui permet d’initier les jeunes médecins à un exercice de médecine rurale de qualité. De plus, le centre médical de Noépé à mis en place un sytème d’assistance d’urgence pour les cas les plus graves avant leur transfert vers un hôpital.

Depuis son ouverture, 2 médecins ont fait leur stage à Noépé et sont installés et 2 jeunes médecins sont actuellement en initiation pratique au centre.

Le projet offre accès à une médecine de qualité pour une population rurale qui jusqu’ici n’avait pas la possibilité d’être soignée par des vrais médecins. Les gens viennent des villages environnants, jusqu’a plus de 20 kms. Aucun décès par paludisme grave n’a été enregistré à Noépé depuis 1 an.

Autre résultat encourageant, 89 % de la population affirme maintenant sa méfiance vis-à-vis des tradi-thérapeutes.

Partagez


Recommander cette page