Education

Construction d’une école de 3 classes

Lieu  : Ankerika Sude sur la commune d’Ankerika au Nord-Ouest de Madagascar

Contexte : La commune d’Ankerika est peuplée de 20 591 habitants. Elle est vaste (452Km2), en zone de plaine alluvionnaire en grande partie inondable. La commune est composée de 12 villages, tous reliés entre eux par des pistes utilisables en charrette à zébus en saison sèche. En saison des pluies, la plupart des villages ne sont accessibles qu’en pirogues.

Chaque village possède son école primaire. Ankerika Sud possède son école primaire administrativement mais n’a pas de bâtiment. Actuellement, un bâtiment situé à 3 km d’Ankerika Sud, accueille les instituteurs et les 90 enfants. Concrètement, l’enseignement est dispensé l’après-midi, seul moment où le bâtiment est disponible. Les enfants sont obligés de marcher 6 km aller/retour sous un soleil de plomb et assistent à l’enseignement dans des salles surchauffées. Dans de telles conditions, beaucoup sont en échec scolaire et un nombre important d’enfants ne sont pas scolarisés.

L’association Vivramada a proposé d’aider le village à se doter d’un bâtiment anticyclonique adapté à l’enseignement, de sanitaires ainsi que d’un terrain de sport attenant au bâtiment.

Le bâtiment et le terrain de sport seront construits au Sud-Ouest des habitations d’Ankerika Sud, à 3 minutes de marche. Les matériaux seront achetés ou fabriqués à Ansohihy, la ville la plus proche. Les habitants du village seront très impliqués dans le projet. Ils collecteront les sables, les graviers, bois ronds et planches de coffrage. Ils fourniront toute la main d’œuvre non qualifiée. Ils fabriqueront les parpaings et effectueront tous les terrassements.

A Madagascar l’école est obligatoire à partir de 6 ans. La mise à disposition d’un lieu adapté à l’enseignement avec un effectif acceptable par enseignant et par classe qui respecte les normes malgaches permettra une meilleure scolarisation des enfants du village..

La viabilité du projet est assurée. Les enseignants sont en place depuis longtemps et payés par l’Etat. Chaque année, l’Etat verse des crédits destinés à aider les parents pour les fournitures scolaires, à assurer les coûts de fonctionnement (craie par exemple) et assurer l’entretien des bâtiments.

Par mesure de sécurité, Vivramada a demandé aux villageois de constituer un fond d’entretien. Les parents verseront une cotisation soit environ 500 000 Ar (170 €). Cette somme sera déposée sur un compte bancaire ouvert au nom du « Comité de projet », chargé de l’entretien de l’école.

Objectifs :
- Améliorer les conditions de scolarisation de 110 élèves
- Améliorer les conditions de travail des 3 enseignants
- Mettre à la disposition des enfants un lieu récréatif et sportif

Nature de l’investissement :
- Construction d’un bâtiment de 3 classes
- Equipement des classes (tables bancs, chaises, bureaux, armoires)
- Paiement de la main d’œuvre spécialisée
- Réalisation du terrain de sport

Financement accordé : 5 000 € sur un budget de 19 600 €
Association partenaire : Vivramada

Partagez


Recommander cette page