Santé

Construction d’un poste de santé primaire

Burkina Faso

Lieu : Rakoegtenga, village de brousse de la province de Kongoussi

Contexte : le Burkina Faso reste l’un des 5 pays les plus pauvres du monde. Il ne dispose d’aucune ressource naturelle économiquement exploitable, son industrie est limitée à la transformation des cultures d’exportation que sont l’arachide, la canne à sucre et le coton. La baisse du cours du coton liée à la surproduction mondiale rend la situation encore plus difficile.
Le village concerné compte 850 habitants et ne dispose d’aucune infrastructure sanitaire. Des cases en torchis dont le sol est en terre battue font office de salles d’accouchement, de repos et de consultation. Le taux d’accidents mortels à l’accouchement et post-natal est très élevé (20 %).
Par l’intermédiaire des femmes, la communauté villageoise a exprimé la demande de la création d’un poste de santé primaire. Le terrain a été offert par le chef du village et la main d’œuvre sera fournie par les villageois.

Nature de l’investissement : construction du poste de santé primaire, achat de matériel médical et constitution d’un stock de médicaments de base.

Association partenaire : Partage des Savoirs

Coût total : 7 623 €

Financement accordé : 3 049 €

2002

Partagez


Recommander cette page