Santé

Construction d’un dispensaire-maternité

Burkina Faso

Lieu : Poundou

Contexte : enclavée dans l’Afrique sahélienne, le Burkina Faso ne dispose que de peu de ressources naturelles. Avec un revenu par tête de 170 dollars, ses 8,5 millions d’habitants sont parmi les plus pauvres du monde. L’espérance de vie est de 48 ans, le taux de scolarisation de 6 % et la mortalité infantile atteint 138 pour mille.
Les 2 500 habitants de Poundou n’ont accès qu’à un centre de santé primaire où un agent de santé et une accoucheuse s’occupent des soins les plus simples (leur formation a duré moins de 2 mois). Le dispensaire le plus proche se trouve à 15 km et l’hôpital à 33 km. Pendant la saison des pluies, les pistes deviennent peu praticables.
Le nouveau dispensaire-maternité permettra d’améliorer la situation sanitaire de Poundou et de 6 autres villages proches (9 515 personnes au total). L’Etat y nommera un infirmier et une accoucheuse diplômés, ayant suivi une formation de 2 ans.

Nature de l’investissement : construction du dispensaire et de la maternité qui comprendront chacun une salle de soins et une salle d’hospitalisation. Des logements pour le personnel seront également construits ainsi que des sanitaires extérieurs.

Association partenaire : Flers-Poundou

Coût total : 250 000 F

Financement accordé : 20 000 F

1993

Partagez


Recommander cette page