Economie locale

Construction d’un centre polyvalent

Sénégal

Lieu : village de Sand, à l’ouest du Sénégal

Contexte : Le Sénégal est un pays d’Afrique de l’Ouest, composé de trois régions : le Nord (autour de Saint-Louis), le Centre côtier et la Casamance. Tout en étant l’un des pays les plus industrialisés d’Afrique, une étude montre que 57% de la population vivaient, en 2001, sous le seuil de pauvreté. A Sand, petit village sérère situé à 6 km de Ndiaganiao, à l’est de Mbour, les 350 habitants dont la moitié sont des enfants, vivent d’élevage, cultivent le mil et un peu d’arachide. Sand, comme beaucoup de villages ruraux, souffre de l’exode rural. Une invasion de criquets, au cours du deuxième semestre 2004, a fait d’énormes dégâts sur les cultures. Le village est touché par la malnutrition et une cinquantaine d’enfants en âge d’être scolarisés ne le sont pas par manque de moyens.

Objectif : La construction du centre polyvalent poursuit plusieurs objectifs. Tout d’abord, les 350 habitants du village pourront bénéficier de la case santé qui assurera une surveillance sanitaire des enfants pour lutter contre la malnutrition et mettra en place un programme de vaccination. Ensuite, la classe « petite enfance » va permettre à 45 enfants d’être scolarisés au sein du village et non plus dans un village voisin. Enfin, la case « alphabétisation » et la « boutique communautaire » qui existent déjà seront transférées dans le nouveau bâtiment, ce qui permettra de poursuivre l’alphabétisation des adultes du village. La construction du centre polyvalent vise à rendre les habitants du village autonomes le plus rapidement possible.

Nature de l’investissement : Construction d’un centre polyvalent.

Association : Coopération Sautron/Sand

Coût total : 27 280 €

Financement accordé : 15 000 €

Bilan au 22 mars 2007 :

Lors de leur voyage à Sand, en novembre et décembre 2006, plusieurs membres de l’association Coopération Sautron-Sand ont constaté l’avancement des travaux du centre polyvalent.

Le bâtiment est achevé ; il reste à effectuer les finitions intérieures, l’aménagement du terrain, la clôture et la pose d’un portail et d’un portillon.

Le centre polyvalent va permettre d’abriter :
- la classe des petits (40 enfants sont déjà inscrits) ; des parrainages sont mis en place pour financer le salaire de l’enseignant,
- une pièce accueillant les cours d’alphabétisation des adultes en sérère, la langue de leur ethnie,
- la case santé pour :
-permettre une meilleure surveillance sanitaire des enfants et lutter contre la malnutrition,
-assurer les pansements simples par une personne du village formée au dispensaire,
-organiser des « causeries » sur la prévention des maladies et la régulation des naissances,
-mettre en oeuvre un programme de vaccination avec l’infirmière du secteur.

Partagez


Recommander cette page