Santé

Autonomisation alimentaire de femmes vulnérables et de leurs enfants

Lieu : région des Plateaux au Togo

Contexte : La Région des Plateaux, est la 2ème région du Togo touchée par le VIH/Sida. Les activités de prévention et de prise en charge mises en place par le gouvernement sont encore insuffisantes pour couvrir les besoins de femmes de la région : seulement les 2/3 des femmes consultent pendant leur grossesse et accouchent dans une structure de santé. Le dépistage du VIH touche moins de 50 % des femmes enceintes et n’est pas étendu à l’ensemble de la famille (notamment les enfants), les prises en charge psychosociale et nutritionnelle sont limitées et le personnel de soins insuffisamment formé.

AlterSanté travaille au Togo depuis fin 2006, une équipe franco-togolaise est basée dans la Région des Plateaux. Elle a pour objectif de réhabiliter ou construire des centres d’accueil pour femmes séropositives et leurs enfants, et de leur assurer un soutien nutritionnel et médical.

Des activités culinaires sont actuellement dispensées dans la maison des enfants de Kpalimé. Le local n’est pas très approprié. Toujours dans l’objectif d’améliorer la prise charge globale du VIH, et plus particulièrement la partie alimentaire et nutritionnelle, AlterSanté souhaite créer une Maison des Femmes, lieu de rencontres, de convivialité mais aussi de formation, consacré à la nutrition.

La structure sera composée principalement d’une cuisine, de sanitaires, d’un bureau, d’une pièce pour entreposer le matériel et d’une salle pour la formation, les réunions. Autour de la maison, un jardin maraîcher sera créé. Il permettra d’assurer une production individuelle de légumes de base tels que maïs, tomates oignons… ainsi que des fruits : bananes, mangues, citrons…. L’achat d’un véhicule permettra aux équipes sur place de transporter les marchandises.

Objectifs :
- créer un environnement sain pour accueillir les femmes fragilisées,
- améliorer la santé et la qualité de vie de femmes et d’enfants particulièrement vulnérables et démunis,
- améliorer l’insertion socioprofessionnelle et l’autonomie financière des femmes séropositives.

Nature de l’investissement :
- achat terrain,
- construction d’un bâtiment,
- équipement et matériel didactique,
- équipement de cuisine,
- outils maraîchage, semences,
- kits nutritionnels,
- achat d’un véhicule d’occasion.

Financement accordé : 9 000 € sur un budget de 50 000 €
Association partenaire : AlterSanté

Bilan au 30/04/2015

Le véhicule d’occasion, indispensable pour le transport des marchandises, a été acheté en juillet 2014 pour un montant de 4 569 €.

Le terrain (4 lots), pour la construction de la maison des femmes, a été acheté également en 2014 pour un montant de 3 800 €. Les formalités administratives ont été longues mais tous les documents ont été signés par les propriétaires des 4 lots, le chef du village, les membres de la municipalité de Kpalimé, les témoins et AlterSanté.

Les travaux de construction vont commencer. Dans un premier temps, une fondation pour toute la maison va être posée et une cuisine interne et externe seront construites ainsi qu’un puits pour pouvoir arroser le jardin qui sera aménagé avec l’aide d’un ingénieur agricole.

Les ateliers culinaires, mis en place pour renforcer les connaissances des femmes en matière de nutrition, ont repris en juin 2014. En 6 mois, 7 ateliers ont été réalisés avec la participation de 9 femmes par séance en moyenne.

Partagez


Recommander cette page