Santé

Aménagement, équipement médical et formation du personnel

Niger

Lieu : région d’Agadez au nord du pays

Contexte : CDC tiers monde a soutenu, en 2002, la création d’une unité de santé, de type mutualiste, dans la zone rurale d’Agharous, où 150 nomades sont suivis médicalement par des auxiliaires de santé et des infirmiers formés par l’association Touaregs. Cette unité de santé est désormais reconnue par la Direction Départementale de la Santé Publique.
Durant l’hiver 2003-2004, à la suite d’un article paru dans « le quotidien du médecin », 4 médecins français se sont rendus sur place avec l’association pour faire un état des lieux sanitaire : 1200 personnes ont consulté et 65 nouvelles familles se sont inscrites à la Mutuelle. Le résultat de cette action a permis d’avoir une idée assez précise des pathologies les plus courantes : infections respiratoires, paludisme, pathologies gastriques, diarrhées, anémies et problèmes d’hygiène.

Objectif : compléter la formation des auxiliaires de santé et assurer des formations aux mères, aux instituteurs et à des matrones dans les 15 campements qui dépendent de l’unité de santé. Le bâtiment construit initialement sera amélioré et mieux adapté aux besoins.

Nature de l’investissement : formation de 15 auxiliaires de santé, formation de matrones et des mères dans les 15 campements et des instituteurs dans 3 écoles ; aménagement et équipement complémentaire de l’unité de santé par la construction d’un bloc sanitaire ouvert et d’une cuisine ; achat de matériel médical et pédagogique.

Assocaiton : Touaregs

Ccût total : 12 381 €

Financement accordé : 8 625 €

Bilan au 31/03/2006  :

Suite à la sécheresse de 2005, beaucoup de communautés nomades ont perdu brutalement leurs troupeaux et se sont retrouvées sans ressources, ce qui a eu pour conséquence une fragilité encore plus grande de la santé de ces personnes.

Le bâtiment complémentaire pour l’unité de santé a été construit et aménagé. Le centre a acquis le matériel médical pour diagnostiquer les maladies et faire les prélèvements sanguins. 6 sessions de formation pour les infirmières et 3 pour les matrones ont été dispensées. Les auxiliaires de santé ont également bénéficié d’une formation portant sur l’hygiène et les premiers soins. Les enfants, les mères et les enseignants ont quant à eux été sensibilisés à l’hygiène.

Les tournées médicales dans les campements continuent jusqu’à fin mars. Un bilan de l’ensemble du projet sera fait après la campagne de travail au nord Niger.

Partagez


Recommander cette page