Economie locale

Amélioration de l’équipement agricole des familles de paysans

Madagascar

Lieu : CASA 3 sur la commune de Maroharona dans Moyen-Ouest de Madagascar

Contexte : Selon le PNUD, la pauvreté rurale dépassait en 2005 le seuil des 70 %. Pauvreté d’autant plus éloquente que 78 % des Malgaches vivent en milieu rural.

Le projet de l’association ASAM Dourdan s’inscrit dans le programme global mené par ASA (ONG de droit malgache, sise à Antanarivo) qui vise, depuis 1991, à lutter contre la pauvreté des familles en grande précarité, sans abri de la capitale ou paysans sans terre de la commune de Marohanora. L’ASA propose un programme de réinsertion en milieu rural sur une réserve foncière de 20 000 ha dans le Moyen-Ouest de Madagascar attribuée par le gouvernement malgache ou une réinsertion en milieu urbain.

Après une formation agricole de 2 ans aux CASA1 et CASA2 près d’Antananarivo, les familles émigrent dans le Moyen-Ouest. Actuellement, 13 promotions de sans-abri et 9 promotions de paysans sans terre y sont installées. Chaque famille a reçu une maison, 5ha de terres et une dotation en matériel agricole. Un cofinancement important avec l’Union Européenne ces
4 dernières années, a permis d’améliorer les dotations matérielles des dernières promotions qui ont pu arriver rapidement à une autonomie alimentaire, contrairement aux premières qui avaient bénéficiés de dotations matérielles réduites, compte tenu du budget limité de l’ASA à sa création. Elles ont, en effet, du mal à assurer à la fois leur autonomie alimentaire, le renouvellement du matériel, voire le renouvellement des semences.

Le projet soutenu par ASAM Dourdan concerne 30 familles parmi les premières promotions de sans abri et de paysans sans terre en grande précarité ainsi que le Groupement des Producteurs Ruraux (environ 700 membres). Le GPR assure la gestion des Greniers Communautaires Villageois et propose la location de gros matériel aux paysans.

Objectif :
- Renforcer l’autonomie alimentaire de ces familles,
- Améliorer l’équipement agricole,
- Améliorer les techniques agricoles pour augmenter les surfaces cultivées et la productivité,
- Assurer un revenu suffisant pour générer une épargne,
- Permettre le développement des services rendus par le GPR aux familles.

Nature de l’investissement :
- Achat de zébus, charrettes, charrues, divers outils et semences pour les paysans,
- Achat d’un motoculteur et d’un décortiqueur/dépailleur pour le GPR.

Financement accordé : 10 000 € sur un budget de 35 167 €

Association partenaire : ASAM Dourdan

Bilan au 30 mars 2011

Les semences ont été achetées à temps et distribuées en partie : 36 % pour le riz pluvial, 52,5 % pour les pois de terre, 79,5 % pour l’arachide et 5 % pour le maïs. Par ailleurs, 1 550 jeunes plants d’arbustes (tephrosia et crotalaria) ont été achetés et sont en cours de plantation.

Les outillages agricoles, charrues, sarcleuses et charrettes, commandés auprès de forgerons du village d’Ampasika ont également été distribués.

Le motoculteur et le dépailleur-décortiqueur, achetés pour venir en appui au GPR, sont fonctionnels. Aujourd’hui, la machine a décortiqué 2 tonnes de riz paddy.

Partagez


Recommander cette page