Economie locale

Aide à l’agriculture familiale

Lieu : village de Koylel au Nord du Sénégal

Contexte : Avec une croissance de 0,7% (2,5% à l’échelle du Sénégal), la région connaît une émigration relativement importante. Sa pauvreté en est la cause première. Sa population est composée de 53% de Wolof, 46% de Peul et de 1% de Maures. Les Wolofs sont surtout présents dans la zone plus « riche » du Walo où ils pratiquent l’agriculture irriguée, tandis que les Peuls, éleveurs pratiquant l’agriculture pluviale, sont localisés dans le Diéri. Le projet concerne ces populations pauvres du Diéri.

Situé à 3 km au sud du fleuve Sénégal, le village dispose de 27 ha de parcelles, en bordure du fleuve. Elles sont abandonnées du fait du désengagement des institutions chargées de l’aménagement du fleuve et de l’absence de moyen de la population pour acquérir une pompe indispensable à l’irrigation.

Actuellement, la population de Koylel tire ses revenus d’un élevage sédentaire réduit et peu rémunérateur, d’une agriculture pluviale faiblement productive et d’un maraîchage sur de petites parcelles non irriguées.

A terme, l’irrigation des 27 ha de parcelles en bordure du Sénégal va considérablement modifier cette situation. Elle va recentrer les activités des villageois vers l’agriculture irriguée, tant d’hivernage (riz inondé) que de contre saison (maraîchage) sur des surfaces importantes, améliorant ainsi l’alimentation et les revenus des familles.

En effet, la proximité d’importants marchés agricoles (Bokhol, Dagana, Saint-Louis, Rosso), de la Mauritanie et la présence de grossistes de Dakar favorisera la vente des excédents de la production de riz, stimulera et développera les cultures maraîchères particulièrement demandées par les populations des villes.

L’association AGIRabcd a déjà installé avec succès ce type de pompe dans plusieurs villages au Nord du Sénégal et elle s’appuiera à nouveau sur l’expérience de son représentant sur place, un ancien conseiller agricole et spécialiste des cultures irriguées. Le Groupement d’Intérêt Général (GIE) sera chargé de la répartition des parcelles familiales et un comité de gestion sera mis en place.

Objectifs :
- assurer 2 récoltes annuelles (riz d’hivernage et maraîchage de contre saison)
- améliorer l’alimentation des villageois,
- assurer de nouveaux revenus aux agriculteurs

Nature de l’investissement :
- achat d’un Groupe Moto Pompe et d’une barge
- transport et installation
- formation d’un pompiste mécanicien

Financement accordé : 5 000 € sur un budget de 17 930 €
Association partenaire  : AGIRabcd

Partagez


Recommander cette page