Santé

Achat de matériel de première nécessité pour une maternité

Sénégal

Lieu : village de Médina Sabakh au Sénégal

Contexte : La république du Sénégal, d’une superficie de 196 200 km², est située à l’extrême ouest du continent africain. A l’intérieur des frontières du Sénégal, la Gambie constitue une enclave toute en longueur dans le sud du Sénégal. Le pays est divisé en 11 régions administratives et le village de Médina Sabakh est situé à 80 km de Kaolack, près de la frontière gambienne. La pauvreté au Sénégal est un phénomène à dominante rurale. En 2001, 48,5 % de la population vivaient sous le seuil de pauvreté. L’accès à l’éducation de base et professionnelle, à l’alphabétisation, et aux services de santé essentiels (préventifs et soins de santé primaires) est une condition nécessaire pour que les populations rurales contribuent pleinement au développement socio-économique du pays, et en profitent équitablement.

Au Sénégal, près de 93 % des femmes ont consulté un agent de santé pendant leur dernière grossesse et 52 % ont été assistées durant leur accouchement (statistiques de la Direction de la prévision et de la statistique du Sénégal). Dans ce village de 2 900 habitants dont 700 enfants, actuellement, deux chaises usagées, une natte sur le sol et quelques maigres médicaments sur une étagère constituent, en tout et pour tout, l’équipement des deux pièces de la maternité.

Objectif : Fournir du matériel de première nécessité à la maternité pour permettre à la sage-femme de soigner et d’accoucher ses patientes dans de bonnes conditions d’hygiène, Construire des latrines.

Nature de l’investissement : achat d’une table d’examen, d’un stérilisateur, de quatre boîtes d’accouchement, de trois lits, d’un bureau, d’un fauteuil et construction des latrines.

Coût total : 3 270 €

Financement accordé : 2 200 €

Association partenaire : SAFARA

Bilan au 27/03/2008

La première phase, la construction des latrines, a été réalisée en août 2007 et donne pleine satisfaction aux personnels et aux patientes de la maternité.

La seconde phase, l’achat de matériel médical, a été effectué à Dakar en janvier 2008, par les représentants de l’association SAFARA. Le 26 janvier, un petit comité d’accueil d’une trentaine de personnes du village s’est réuni pour l’arrivée du matériel et du mobilier à la maternité : 1 table d’examen, 1 stérilisateur, 4 boîtes de soins, 1 aspirateur de mucosité, 1 lampe d’examen, 10 boîtes de gants, 1 armoire métallique, 1 bureau et 1 fauteuil.

Ce nouveau matériel améliorera les soins donnés sur place et fera baisser le nombre d’évacuations vers l’hôpital de Kaolack, situé à 85 km (quand il y a un véhicule pour faire le mauvais trajet). En effet, s’il y a une ambulance à Médina Sabakh, une vieille 4L rafistolée avec amour et ténacité, elle ne permet plus d’assurer que les petites liaisons internes sur la communauté rurale.

Partagez


Recommander cette page