Economie locale

Achat de 2 sécheuses à cardamome

Guatemala

Lieu : commune de Cobán, au centre du Guatemala

Contexte : Les Indiens mayas K’ekchis vivant sur la commune de Cobán, capitale du Département de Alta Verapaz, produisent maïs et frijol (haricot) qui constituent la base de leur alimentation.

Pour gagner un revenu monétaire (l’unité monétaire du pays Quetzal : 1 $ = 7,50 Q), nécessaire au financement des achats des biens qu’ils ne produisent pas, les indiens de Cobán cultivent la cardamome, épice destinée à la vente.

La grande récolte de cardamome a lieu d’octobre à décembre ; une récolte résiduelle s’étale de janvier à mai. Les « cerezas » de cardamome (l’épice fraîche) doivent être séchées dans un délai de 24 à 36 heures après leur séparation du plan sous peine de pourrir. Les indiens, qui ne disposent pas de sécheuse, sont contraints de vendre l’épice fraîche aux industriels de Cobán dont les représentants parcourent la campagne au moment de la récolte.

L’afflux d’épice fraîche sur le marché en automne constitue une pression qui maintient son prix à faible niveau.

Objectif :
- permettre aux indiens de récupérer le bénéfice découlant de la transformation de la cardamome et d’en différer la vente jusqu’au moment de l’année où le cours est à un niveau satisfaisant.

Nature de l’investissement :
- achat de 2 sécheuses à cardamome.

Financement accordé : 14 000 € sur un budget de 26 045 €

Association partenaire : Ensemble Pour les Indiens du Guatemala

Bilan au 30 mars 2010 :

Dès le mois d’octobre, les 2 sécheuses de Santa Marta Pasasuc et Peña Blanca étaient installées et en état de fonctionner. Elles sont entrées en fonction avec la grande récolte de la fin de l’année (novembre/début janvier).

L’association Ensemble Pour les Indiens du Guatemala a programmé une mission de contrôle en avril 2010.

Partagez


Recommander cette page