Santé

Accès à l’eau potable pour 168 familles

Nicaragua

Lieu : municipalité de Bluefields sur la côte Est du Nicaragua

Contexte : Deuxième pays d’Amérique Centrale en termes de superficie, le Nicaragua compte une population de 5,5 millions d’habitants. La FAO (Food and Agriculture Organization) classe le Nicaragua dans la catégorie 4 (avant dernière) des pays avec le plus haut taux de malnutrition au monde ; il est actuellement le deuxième pays le plus pauvre d’Amérique, après Haïti.

La communauté de Bluefields (55 000 personnes), capitale de la région autonome de l’Atlantique Sud, est située à 475 km de Managua, la capitale du Nicaragua. Aucune route ne relie la ville au reste du pays et c’est par le fleuve qu’on atteint Bluefields, ou par un petit avion de ligne.

L’absence d’accès à l’eau potable est un des problèmes les plus préoccupants auquel font face les pays en voie de développement, occasionnant des millions de décès chaque année. A Bluefileds, les habitants utilisent l’eau qu’ils recueillent de puits rustiques, creusés à la main derrière leur maison. Faute de moyens pour équiper correctement ces puits, ils se servent, pour tirer de l’eau, d’un seau et d’une corde sales. L’eau est, de plus, facilement contaminée par des détritus, les animaux, les écoulements de la ville, les effluves des latrines voisines (souvent construites trop près des puits). Enfin, les puits abandonnés servent souvent de dépotoirs, ce qui contribue encore à la pollution des eaux souterraines.

Après la sélection des 168 familles bénéficiaires (soit près de 840 personnes), sur des critères socio-économiques, effectuée en concertation avec la mairie et les comités de quartier, le projet prévoit :
-  l’installation dans chaque foyer d’un filtre à eau biosable ; les filtres « Biosand » sont d’une conception simple : ils reposent sur un processus mécanique de filtrage lent, à l’aide de sable et de graviers,
-  le forage de 42 puits « Baptiste » ; technique la plus adaptée au sous-sol de Bluefields et la moins coûteuse : forage de puits fins de 3 centimètres de diamètre et profond de 10 à 30 mètres,
-  la participation de tous les bénéficiaires à 6 ateliers de formation aux meilleures pratiques d’hygiène et d’assainissement.

Objectif :
-  diminuer le nombre d’infections bactériennes liées à la consommation d’eau contaminée.

Nature de l’investissement :
-  achat de 168 filtres à eau biosable,
-  achat d’une machine de forage,
-  forage de 42 puits « Baptiste »,
-  achat de kits d’hygiène et sensibilisation à l’hygiène.

Montant sollicité : 15 000 € sur un budget de 47 481,32 €

Association partenaire : blueEnergy France

Bilan au 31 mai 2013

Depuis le début de la réalisation du projet en septembre 2012, blueEnergy a construit 64 filtres à eau biosables dont 21 ont été installés chez les habitants, a foré 2 puits baptistes et a formé 13 promoteurs de santé.

Dans le courant du 1er semestre 2013, 43 nouveaux filtres seront installés et 14 puits supplémentaires seront forés.

Partagez


Recommander cette page