Santé

Accès à l’eau potable et à l’assainissement

Cambodge

Lieu : 6 villages de la Province du Banteay Meanchey au Nord-Ouest du Cambodge

Contexte : Les habitants de Ta Un, Chroap Chas, Chroab Thmey, Troloak Tboung, Troloak Lech et Bantoat Boah doivent faire de grandes distances pour puiser dans les rivières où l’eau est impropre à la consommation en l’état. En période sèche, un certain nombre de rivières ne sont plus alimentées et il reste seulement quelques mares que les habitants partagent avec le bétail qui va se désaltérer malgré des barrières peu efficaces.

La plupart des familles disposent d’un revenu égal ou inférieur à 1 $ par jour et les autorités, qui ne disposent pas de moyens suffisants, ne peuvent pas intervenir dans ces zones qui ne sont pas jugées prioritaires.

Le projet permettra aux 5 728 habitants de ces villages d’accéder pour la première fois à de l’eau propre et de pouvoir mettre en place les premières règles essentielles d’hygiène :
-  30 forages : le nombre de bénéficiaires par forage est de 80 personnes (environ 12 à 14 familles composées elles-mêmes de 5 à 7 personnes),
-  140 latrines particulières avec la participation des habitants qui en font la demande. Cette participation sera l’équivalent de 150 $ soit en numéraire, soit en travail (aide à la construction en relation avec l’entreprise),

Pour chaque forage un comité d’eau sera constitué et une formation des responsables de l’entretien sera réalisée. Chaque comité d’eau créera une caisse en vue de constituer des fonds pour l’entretien et l’achat des pièces de rechange (un kit de départ est fourni lors de la réalisation du forage). Chaque famille sera équipée d’un filtre céramique peint sur les surfaces intérieures et extérieures d’une solution de nitrate d’argent pour purifier l’eau sur le plan bactériologique afin que la consommation directe de l’eau soit sécurisée.

Les résultats sur le plan sanitaire doivent entraîner une diminution des risques épidémiques et un meilleur respect de l’environnement. La santé des enfants en bas âge est souvent précaire et, avec la mise en place de ce projet, le taux de mortalité infantile devrait connaître une diminution sensible.

Objectif :
-  procurer l’accès à l’eau potable,
-  améliorer l’hygiène de vie des habitants et diminuer les risques épidémiques.

Nature de l’investissement :
-  réalisation de 30 forages équipés de pompes manuelles de type AFRIVED,
-  construction de 140 latrines humides, sur le principe de la fosse et du puits perdu.

Montant sollicité : 8 100 € sur un budget de 112 574 €

Association partenaire : Aide à l’Enfant Réfugié

Bilan au 30 avril 2014
Le démarrage des travaux était prévu en mai 2013, mais la réfection par l’état cambodgien de la route principale menant aux différents sites du projet a contraint l’entrepreneur à repousser le début des travaux à juillet 2013.

A ce jour, 108 latrines ont été réalisés sur les 153 prévues et les 30 forages sont terminés. Des petites surfaces de cultures maraîchères sont déjà apparues aux abords des forages.

Chaque famille disposera d’un filtre à céramique pour obtenir de l’eau buvable ce qui permettra la diminution des maladies liées à l’absorption d’eau non potable.

Partagez


Recommander cette page